Pour la deuxième année consécutive, Maurice organisera la fermeture de la pêche d’ourites pendant deux mois, entre le 15 août et le 15 octobre. Cette mesure semble nécessaire pour la survie de cette pêche, mais le manque de soutien aux pêcheurs concernés pour ces deux mois d’inactivité est déploré. Ceux qui vivent de la pêche d’ourites et ceux qui s’en servent comme appâts pour d’autres types de pêche se plaignent d’être laissés pour compte.
“Mo pa kone kouma mo pou fer pou trase pandan sa de mwa la. Mo pa kone ki mo pou al lapes. Zot pa’nn prevwar nangne pou nou”, se lamente Jimmy Desalles, pêcheur habitant Baie du Cap. “Mo pou pas de mwa mizer la, pa kone kouma pou fer”, ajoute Ramparsad Panchoo, 56 ans, pêcheur de Mahébourg. Les deux mois à venir risquent d’être très durs pour ceux qui, comme eux, gagnent leur vie en pêchant l’ourite. Car le ministère de la Pêche n’a pris aucune disposition pour les pêcheurs qui dépendent de l’ourite.