FESTIVAL INTERNATIONAL KREOL : Le budget de Rs 20 millions comme en 2016, a déclaré Anil Gayan

Le 12e Festival International Kreol, qui aura lieu du 17 au 26 novembre, aura pour thème « Kreolite-Linite ». C’est ce qui ressort d’un point de presse animé hier par Anil Gayan, ministre du Tourisme, qui a aussi laissé entendre que le même budget que l’an dernier sera alloué pour la réalisation du festival. « Autour de Rs 20 millions. C’est largement suffisant. Nous n’allons pas dépasser le budget prévu », dit-il. L’invité d’honneur sera le ministre du Tourisme des Seychelles, Maurice Loustau Lalane.
Parlant des quatre concerts, Anil Gayan explique que cette année, le Festival Kreol « veut sortir de l’ordinaire » tout en insistant sur le fait que « ce festival annonce les 50 ans de l’Indépendance ». La grande innovation, cette année, sera les quatre concerts prévus en simultané le 25 novembre à la mairie de Port-Louis, à la plage publique de Mon-Choisy, à la place des taxis à Flacq et au Stade Germain-Comarmond, Bambous. Les concerts auront lieu de 18 heures à minuit. Anil Gayan souligne que le but est « de mettre en lumière de jeunes talents ».
Cette année, le ministère du Tourisme, aux côtés de Karl Mootoosamy, qui assurera le lien de la bonne marche du festival, a décidé de placer l’événement sous le signe de l’authenticité de la culture créole. Parmi les autres activités prévues, la Sware Poezi, à l’Aventure du Sucre, prévue le 17 novembre avec des artistes comme Daniella Bastien et Éric Triton. « Les récitations de poèmes sont organisées dans l’optique de valoriser la poésie créole », a souligné Anil Gayan. Le concert Sega Lontan aura lieu le samedi 18 novembre, à Petite-Rivière, suivi d’un Bal Rann Zariko. Le lundi 20 septembre, se tiendra un spectacle des frères Joseph. Aussi prévues une exposition culinaire et une régate au Mahébourg Waterfront de même qu’une exposition artistique au Marché central de Port-Louis. « Il y aura beaucoup de créations, d’innovations et le samedi 25 novembre, une conférence se tiendra autour de la créolité. On veut développer le tourisme océan Indien et ce festival vient marier la tradition, la culture, le développement et fera la promotion de Maurice dans tous les pays. On invite tous les Mauriciens à y participer pleinement. Avec le Festival créole et celui de Porlwi by Nature, nous voulons créer l’événement à Maurice », explique le ministre.