Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a participé cet après-midi aux célébrations de la fête d’Independence américaine, célébrée le 4 juillet. Pour l’occasion, plusieurs personnalités politiques étaient présentes dont le président de la République par intérim,Barlen Vyapoory, le ministre mentor, Sir Anerood Jugnauth, le député Arvin Boolell et le leader du Parti Travailliste, Navin Ramgoolam entre autres.

C’est d’ailleurs une des rares occasions où le Premier ministre et l’ex-Premier ministre se retrouvent dans un même lieu au même moment. Et comme attendu, ils ne se sont pas adressé la parole. Navin Ramgoolam s’est vite éclipsé en voyant Pravind Jugnauth se diriger dans sa direction.

Pour l’ambassadeur américain à Maurice, David Reimer, l’indépendance politique signifie également la liberté personnelle. « Depuis son indépendance, Maurice est passé d’une nouvelle nation à une nation régionale pour un gouvernement démocratiquement élu, des marchés libres et ouverts et favorisant d’ailleurs le commerce international. C’est des caractéristiques, des traits et des valeurs que les États-Unis partagent avec Maurice. L’un des besoins les plus importants aujourd’hui, c’est que les pays qui réussissent, comme Maurice, soutiennent et encouragent les autres, tant par leurs actions que par leurs paroles, a-t-il
Fait ressortir. Et de souhaiter que Maurice continue sur sa bonne voie. « Nous l’encourageons à assumer pleinement son rôle de leader régional et à faire entendre sa voix
 », a conclu David Reimer.