Qui dit fêtes de fin d’année dit aussi cadeaux pour les enfants. Depuis quelques mois, les magasins spécialisés dans la vente de jouets se sont en effet préparés à affronter le traditionnel pic au niveau de la clientèle. La vente de jouets a d’ailleurs démarré depuis quelques semaines et est appelée à s’accroître à partir de décembre. De nouveaux jouets sont ainsi d’ores et déjà disponibles dans les magasins tandis que d’autres viendront très bientôt agrandir la gamme.
 « Nous recevons des jouets depuis le mois de septembre. Notre stock n’étant pas entièrement rempli, nous aurons tous nos jouets d’ici le 10 décembre », souligne Perry Chung Fat, directeur du Lotus d’Or, enseigne spécialisée dans la commercialisation et l’importation de jouets pour enfants depuis 50 ans. Cette année, le magasin a augmenté sa commande et propose de nouveaux types de jouets inventifs, qui tendent vers l’apprentissage et le développement de l’enfant.
« Nous proposons aussi différents types de drones aux enfants pour des courses, des selfies, des batailles… » dit encore Perry Chung Fat, avant d’indiquer qu’on ajoute de la technologie dans un jouet « pour que l’enfant développe ses aptitudes ». D’ailleurs, des voitures alliant divers gadgets, tels GPS et réservoir pour le carburant, sont proposées aux enfants à peine âgés de quatre ans. Différents types de modèles de véhicule sont ainsi offerts, histoire de satisfaire tous les goûts.
Outre les voitures, d’autres jouets font leur apparition, comme des micros – afin que nos petits jouent de la chansonnette –, des hélicoptères et d’autres types de jouets visant à aider au développement de la créativité de l’enfant. « Il y a également divers jeux de société », relève Perry Chung Fat, qui en a reçu 40 nouveaux. Malgré tout, certains jouets indémodables restent toujours prisés, tels les automobiles et les Lego.
Bien que certains jeux soient onéreux, Perry Chung Fat observe que les parents n’hésitent pas à dépenser, car « les jouets font partie intégrante de l’éducation des enfants ». Pour ses 50 ans, le Lotus d’Or veut remercier ses clients à travers une grande promotion. Si son magasin situé au centre commercial de Trianon est toujours fermé, les autres enseignes connaissent une augmentation du nombre de clients.
Trois conteneurs attendus
 Des poupées à l’effigie de l’héroïne Vaiana, des drones, des toupies, des soucoupes volantes. Autant de jouets que doit de son côté commander à nouveau le magasin Wing Tai Chong, à Port-Louis. « Nous attendons trois nouveaux conteneurs avec ces jeux, car nous avons déjà tout vendu », nous explique une responsable de la section « jouets » du magasin. Toutefois, elle dit observer un changement chez les enfants depuis quelque temps. « Ils s’intéressent davantage à des jouets plus sophistiqués. Nous voyons qu’ils veulent des outils pour jouer et développer leurs connaissances et leur créativité », dit-elle.
Du côté des filles, la responsable avance que celles-ci « s’intéressent de moins en moins aux dînettes », précisant qu’elles veulent aujourd’hui « des accessoires de beauté et de petites billes pour créer des bracelets ou des chaînes » qu’elles pourront porter. « C’est une façon d’encourager la créativité chez l’enfant », souligne-t-elle.
Parmi les nouveautés de cette année, des robots émettant des lumières ressemblant à des billes, des astronautes, des camions pouvant transporter de petites voitures… Le magasin propose de plus de véritables voitures électriques, à la taille de l’enfant, comprenant levier de vitesse, pédales et volant. « La voiture possède une batterie rechargeable. Nous avons noté une demande croissante pour cette voiture de la part des garçons. » Ce jeu, les enfants de tout âge le convoitent. « Nous remarquons que les enfants se développent rapidement aujourd’hui. Les parents font leur choix en fonction de la maturité de leur enfant », dit-elle. Les parents n’ont cependant pour l’heure pas réellement commencé leurs achats de Noël. Malgré tout, en ce moment, des équipements sportifs et des accessoires trouvent de plus en plus d’acquéreurs.
 Hausse graduelle de clients
 L’enseigne Meem, elle, se prépare à remplir ses cinq magasins à travers l’île. Une bonne partie des jouets est d’ailleurs déjà arrivée, le reste devant être réceptionné incessamment. Selon Ameera, préposée de la communication chez Meem, une hausse est notée dans le nombre de clients depuis quelques jours dans les magasins de l’enseigne. La différence, cette année, concerne les nouveautés qui sont proposées. « Nous avons des jeux créatifs, des superhéros et des Lego », fait ressortir Ameera. Afin de satisfaire la demande, tout a été préparé en avance. « Nous avons des jouets pour tous les goûts », dit-elle, avant d’expliquer que le magasin s’accorde avec l’évolution qui s’opère dans le secteur des jouets.
Ainsi, cette année, l’accent sera aussi mis sur la science. « Nous avons des jeux permettant de produire de l’énergie solaire ou éolienne, ou encore le traditionnel télescope. » De plus, dans un souci de toujours satisfaire la demande des enfants, Meem propose des “pop arts”, des équipements de cuisine, des poupées interactives ou des outils pour le bricolage, comme des perceuses. Selon elle, les jouets actuels sont conçus de façon à augmenter la créativité et la connaissance de l’enfant. Elle précise que la demande pour ce type de jouets augmente d’année en année car « les parents savent l’importance de ces jeux pour leurs enfants ».
Les jouets éducatifs, souligne-t-elle, engagent l’enfant et « font travailler son cerveau ». Sans compter qu’ils peuvent « faire surgir un talent particulier ». À noter que Meem proposera des promotions très bientôt.