Les débats budgétaires ont pris fin aujourd’hui avec les interventions du Premier ministre adjoint, Xavier-Luc Duval, du leader de l’opposition, Paul Bérenger, du Premier ministre, sir Anerood Jugnauth avant que le ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo, ne résume les débats. Contrairement aux interventions des ministres et parlementaires ces dernières semaines, celles de ce matin, qui ont été prononcées dans un silence religieux, étaient essentiellement axées sur la situation économique du pays et les mesures budgétaires. Paul Bérenger a estimé que le pays se trouve « face à un grave danger » et souligne la nécessité d’avoir « un gouvernement qui parle un langage de vérité économique, lucide, courageux et qui prend les décisions dans le plus grand consensus possible ». De son côté, Xavier-Luc Duval s’est appesanti sur la nécessité « de sortir du « middle income status » dans lequel le pays est resté piégé durant les 24 dernières années ». Il a insisté sur la nécessité pour Maurice d’avoir des institutions de niveau mondial, déclarant que « this will be the hardest ». Le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth s’est pour sa part concentré sur les mesures visant à relancer l’économie.