Le PRB fait plusieurs recommandations concernant différents postes dans les services tombant sous la juridiction du ministère des Finances. Dans certains cas, une abolition des postes est suggérée comme celle de directeur adjoint, Économie et Finance au sein du directoire du ministère des Finances. Le PRB est d’avis que le maintien de ce poste n’est plus nécessaire dans la nouvelle structure organisationnelle.
Le PRB propose que les analystes en chef, anciennement connus comme des assistants directeurs du ministère, puissent grimper dans l’échelle des salaires pour atteindre le niveau de Rs 95 000 comme indiqué dans le « Master Salary Scale ». Ces analystes doivent au préalable avoir obtenu le « top salary » pendant une année et avoir démontré leur efficacité dans leurs performances passées. Aussitôt ayant atteint le niveau de Rs 95 000, ces analystes en chef seront connus sous l’appelation d’ « assistant directors ».
On relève également dans le rapport une recommandation pour que les personnes opérant comme des « Senior Analysts » au 30 juin 2008 reçoivent deux « increments » en sus de la provision spéciale les concernant. Le PRB recommande la création d’un poste de secrétaire de l’Independent Review Panel, instance chargée du maintien de la confiance des fournisseurs et autres contracteurs dans le processus d’appel d’offres du secteur public. Celle-ci est appelée à se prononcer sur les cas d’appel contre des décisions du Central Procurement Board.
Il y a, par ailleurs,  des recommandations concernant divers postes à remplir au niveau du Financial Operations Cadre du ministère des Finances dont celui de Principal Financial Operations ainsi qu’à celui de l’Internal Control Cadre et du Procurement and Supply Cadre. La création de grades de Chief Executive et de Principal Central Procurement Officer du Central Procurement Board, figure également dans les propositions du PRB.
Le PRB trouve que la structure organisationnelle au sein de Statistics Mauritius et du Registrar General’s Department est appropriée.