Même si on eut droit à une température de saison, c’est par un temps splendide que s’est tenue cette séance, animée principalement par les anciens, dont les protagonistes des deux dernières journées.
Jiggery Pokery est un compétiteur qui ne devrait pas tarder à briller au Champ de Mars. Il a laissé une excellente impression sous la selle de Kevin Ghunowa et on est d’avis qu’il sera percutant à sa prochaine apparition. Pour rappel, ce pensionnaire de l’entraînement Shirish Narang ne compte que deux courses sous les sabots, dont la dernière dans le championnat des 3-ans où il n’a pas été ridicule dans une course dominée par Speed Limit. Son compagnon d’entraînement et récent vainqueur Montante a été soumis à un travail méthodique sous la selle de Sanish Ramgopal. Il semble avoir conservé ses belles dispositions. Lord Wellington nous a paru dans une belle forme en apparence alors que Flash Drive (Clyde Coco) donne l’impression de pouvoir progresser davantage. Navistar reste un coursier délicat mais il donne l’impression d’avoir très bien pris sa dernière course derrière un bon Act Of Valor.
Kurundu (Jameer Allyhosain) respire la santé actuellement. Il prépare activement sa prochaine sortie et on le voit largement capable de se racheter de sa dernière défaite. Bouclette Top a profité de sa première mise en jambes intervenue dans le Barbé, le crack du l’entraînement Ramapatee Gujadhur se présentant dans de meilleures dispositions. Quant à l’alezan Tandragee, il est actuellement à son meilleur niveau.
A l’entraînement Raj Ramdin, c’est incontestablement Brazo (Sachin Chowa) qui a retenu l’attention. Dans une forme splendide, le hongre bai était intenable à son retour aux écuries. Tiger Master, dont la dernière course mérite tout bonnement d’être ignorée, doit aussi figurer en bonne place dans le répertoire des turfistes car il s’est montré à son avantage sous la selle d’Alvinio Roy. Quant à Sir Henry (Avinash Jerhul), il donne l’impression de pouvoir progresser davantage.
Five Star Rock à suivre
L’entraînement Rameshwar Gujadhur, qui a connu une première moitié de saison au-delà des espérances, est capable de poursuivre sur sa lancée maintenant que ses nouveaux commencent à se dévoiler. Five Star Rock est celui qui a laissé la meilleure impression ce matin-là. Ce coursier n’est pas dénué de qualités et s’il maintient sa progression il ne devrait pas tarder à goûter à son premier succès au Champ de Mars. L’autre nouveau, Bora Bora, a très bien pris sa première course car il s’est présenté dans de meilleures dispositions. De son côté, Polar Palace a retenu l’attention lors d’un travail axé sur la vitesse. Il mérite lui aussi d’être suivi d’autant que selon nous, il n’avait pas été judicieusement piloté à sa dernière sortie.
En l’absence de Nishal Teeha et de Rahul Beeharry, c’est Roby Bheekary et Dylan Migale qui se sont attelés à faire travailler les chevaux de l’entraînement Rousset. Le récent vainqueur Karraar respire toujours la santé, preuve qu’il a très bien pris sa dernière course. The Real Hero et Melson, qui furent aussi de la partie lors de la 15e journée, ont maintenu une belle forme tandis qu’Eternal Love donne l’impression de pouvoir progresser davantage. Quant à Pont D’Avignon, qui n’arrive pas à retrouver sa meilleure forme, il nous a paru en léger mieux sous la selle de Roby Bheekary.
A l’entraînement Merven, Fyrkat a été soumis à un travail axé sur la tenue. Même s’il peut améliorer l’état de sa robe, il nous a paru dans une bonne forme. Beluga est un jeune nouveau qui possède une belle marge de progression. Quant à Donnie Brasco, il a été l’auteur d’une belle prestation sous la selle de Vinod Rossick.
Finalement chez Jean-Michel Henry, on retiendra la belle prestation de Jambamman (Brandon Louis) qui a travaillé en binôme avec Shoddy Nick (Girish Udhin). L’ex-pensionnaire de la défunte écurie Pertaub prépare activement son retour à la compétition qui devrait intervenir avant la trêve. Si Al Capitano semble loin de sa meilleure forme, en revanche Right To Tango s’est montré à son avantage. À la faveur d’un bon engagement, on le voit capable de renouer avec le succès.