Pour le Fonds monétaire international (FMI), notre économie reste « robuste ». L’organisme nuance néanmoins, expliquant que « le pays est confronté à un environnement changeant » et que « des vulnérabilités font leur apparition ». C’est ce qu’a affirmé Amadou Sy, Advisor – African Department (FMI) hier lors d’une rencontre avec la presse à l’hôtel du gouvernement, en présence d’autres représentants de cette instance internationale. La délégation était à Maurice et a eu des consultations avec le gouvernement, le secteur privé et autres partenaires de l’économie. Ils ont eu l’occasion lors de leur mission de faire des recommandations aux autorités mauriciennes. Par ailleurs, le FMI projette un taux de croissance de 3,9% pour 2017 alors que la dette publique demeure à 65% du PIB.