Silver Snaffles, Tabreek, Malak El Moolook, Kalinago, Hard Day’s Night et Open Heir sont les chevaux que nous avions repérés la dernière fois. Silver Snaffles avait trouvé une bonne position dans le parcours. Toutefois, il avait été sévèrement gêné à 450m de l’arrivée, quand il avait été poussé vers la lice. Il avait perdu sa position ainsi que tout intérêt à la suite de la course. Tabreek s’était montré ardent et s’était même retrouvé en troisième épaisseur. En dépit de ce mauvais parcours, il avait trouvé le moyen de terminer à 2,20L du vainqueur. Malak El Moolook n’avait pu surmonter le handicap de sa cinquième ligne et avait suivi en one off sur tout le trajet. Il s’était laissé surprendre au démarrage du futur gagnant et avait dû être sollicité afin de ne pas se laisser trop distancer. Son cavalier s’était toutefois avoué vaincu à mi-ligne droite, où il s’était montré moins convaincant. Le kilomètre était visiblement trop court pour les aptitudes de Kalinago, car il avait eu du mal à suivre le rythme dans la descente, où il avait perdu sa position. Il avait attendu la ligne droite pour lancer son attaque. Il était celui qui avait refait le plus de terrain sur la tête de la course, mais avait eu trop de retard à combler. La selle de Hard Day’s Night s’était déplacée lorsqu’il avait été mis sous pression en tentant de surmonter le handicap de sa ligne extérieure. Il avait versé à l’intérieur et lorsqu’il avait été redressé, il commença à sautiller. Il avait perdu plusieurs longueurs, mais était parvenu à recoller au peloton. Il avait toutefois été gêné à 200m de l’arrivée suite à la chute d’un adversaire. Sans ces inconvénients, il aurait certainement pu faire l’arrivée. Open Heir était enrobé à l’heure des présentations et arborait encore ses poils d’hiver. Il s’était montré lent au départ et s’était retrouvé parmi les derniers, mais avait profité du boulevard à la corde dans la ligne droite finale pour terminer dans le paquet.