Les deux buts d’Arno Stafford, hier au stade Guy-Rozemont, ont permis à l’AS Quatre-Bornes de vaincre les GRSE Wanderers et de se maintenir sur le podium à l’issue de la 24e journée de la BMPL. Les Quatre-Bornais, pourtant dominés pendant un moment, réalisent là une bonne opération face à un adversaire qui voit se rapprocher le spectre de la descente en D1.
« Oui, nous étions crispés. Mais après le premier but, nous avons pu nous reprendre », lâche Benjamin Théodore, l’entraîneur de l’AS Quatre-Bornes. Preuve de cette crispation : les premiers coups de semonce viennent du côté des GRSE Wanderers dès la 4e minute. Il faudra attendre la 10e minute pour voir Yves Michel Mvondo, la nouvelle recrue des Sudistes, expédier un premier tir cadré juste au-dessus des cages de Dylan Sévère. Ce même Dylan Sévère effectuera un mauvais dégagement qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques pour les Quatre-Bornais (12e).
Après un round d’observation, Arno Stafford s’illustrera une première fois en se débarrassant de deux défenseurs, mais sa passe en retrait sera dégagée en corner. Il ira plus loin à la 45e en prenant encore une fois le dessus sur deux adversaires. Mais sans plus.
De retour de la pause, les deux entraîneurs ayant bien corrigé les erreurs, les deux formations s’en vont rapidement à l’assaut des buts adverses. Pour preuve : cet excellent coup franc de Rodney Castel (55e) juste à côté des buts de Dylan Sévère. C’est dans la foulée qu’on assistera à l’ouverture du score.
En effet, sur un long dégagement, Florent Bertin élimine deux adversaires, puis effectue une passe en profondeur pour Arno Stafford. Ce dernier, agile et habile, se débarrasse à son tour de deux autres défenseurs et crucifie, d’un tir précis, David Castel (56e).
Enhardis par ce premier but, les Quatre-Bornais se projettent un peu plus vers l’avant. Et la tentative collective échouera sur Castel encore. Mais voilà que Stafford, décidément en verve, signera un petit exploit personnel en prenant à contre-pied Jason Adeline et Yannick Ameer, puis en battant Kavi Bisonauth, entré à la place de David Castel à la 65e minute. « C’est après le premier but que nous avons pu dérouler. Cette victoire nous permet de nous maintenir au contact du Pamplemousses SC et de l’ASPL 2000 », analyse Benjamin Théodore.
À 2-0, les Quatre-Bornais décident de maintenir la cadence, tout en jouant la prudence. Mais la messe étant déjà dite, les nombreuses attaques, de part et d’autre, ne donneront rien.
« C’est un peu décevant. Si nous avions pu concrétiser nos occasions, le résultat aurait été différent », note de son côté, Maurice Randriamandrato, qui a repris l’équipe des GRSE Wanderers vers la mi-saison.
Il attribue la défaite à la surcharge de rencontres en peu de temps. « Nous avons joué dimanche, puis mercredi et encore dimanche. Et ensuite, nous avons manqué de lucidité. Cela a vraiment joué contre nous. » Son équipe peut-elle jouer le maintien ? « C’est vrai que nous ne sommes pas en haut. Mais il y a encore pas mal de rencontres à jouer avant la fin de la saison. On prendra les matches les uns après les autres. »
Notons que l’AS Quatre-Bornes doit encore livrer une double confrontation contre le Cercle de Joachim cette semaine.