L’ASPL 2000 aborde aujourd’hui la dernière partie du championnat avec une avance de 13 points sur le Pamplemousses SC. C’est dire que les Port-Louisiens sont en ballottage favorable, à condition de bien négocier les prochaines rencontres, à commencer par celle qu’ils disputeront cet après-midi face au Curepipe Starlight au stade St François Xavier.
L’ASPL 2000 n’a plus à passer à la vitesse supérieure, elle l’a atteinte depuis le moment où il a repris la tête du championnat à La Cure Sylvester en début de campagne. Ensuite, les Port-Louisiens ont simplement creusé l’écart et géré leur avance, pour arriver aujourd’hui à ce total de 13 points de différence qu’ils devront toutefois défendre face à un adversaire qui a réussi à contraindre Pamplemousses au nul.
Pourtant, c’est au CSSC de prendre la rencontre à son compte. Bons derniers du classement, avec seulement 21 points en 27 journées, les Curepipiens risquent la descente en D1, à moins d’une formidable remontée. Ils ont neuf journées pour opérer le changement nécessaire.
L’autre formation qui doit trouver les ressources nécessaires pour espérer rester chez les professionnels est celle des GRSE Wanderers. Les Rastas, qui jouent ce soir (18h) contre Pamplemousses au stade Anjalay — domicile des GRSE Wanderers pour la rencontre d’aujourd’hui —, doivent montrer qu’ils peuvent tenir tête au deuxième du championnat, tout comme ils doivent prouver qu’ils peuvent évoluer chez l’élite. Quant au Pamplemousses SC, qui a retrouvé des couleurs depuis l’arrivée de Tony François à la barre, il lui faudra prouver que ce n’était pas un feu de paille. La convaincante victoire (4-1) face au voisin AS Rivière du Rempart sera le tremplin pour cette équipe qui veut réduire l’écart avec le leader.
Le choc de la 28e journée, au stade George V, sera celui entre le Cercle de Joachim, champion sortant, et La Cure Sylvester, deux formations aux velléités de podium. L’objectif paraît cependant plus réaliste pour La Cure, qui se retrouve à deux longueurs de l’AS Quatre-Bornes. Mais attention tout de même aux Curepipiens, qui ne veulent pas abandonner leur trophée sans se battre. S’il est clair que Joachim dispose de peu de chances de retenir son bien, il est plausible de le voir s’accrocher au maximum pour espérer finir, au moins, sur le podium.
L’AS Quatre-Bornes, invitée surprise, se déplace au stade Anjalay pour croiser le fer avec l’AS Rivière du Rempart. Les Quatre-Bornais, qui restent sur une défaite (0-3) face à l’ASPL 2000 lors de la précédente journée de championnat, ont laissé filé l’occasion de mettre la pression sur Pamplemousses.
Ce duel sera donc celui du rachat, tant pour les protégés de Benjamin Théodore que pour l’AS Rivière du Rempart, en difficulté, avec seulement 32 points au compteur. Les Nordistes doivent aussi se racheter, eux qui viennent de mordre la poussière contre Pamplemousses.
Finalement, la dernière rencontre de la 28e journée mettra aux prises le Petite Rivière Noire FC à son voisin Chamarel SC. Un derby de l’Ouest entre deux formations bien mal classées qui peuvent cependant faire basculer le match à tout moment.