Après 21 journées de championnat, l’ASPL 2000 compte désormais six points d’avance sur son dauphin, le Pamplemousses SC. Une bouffée d’air frais pour la bande à Sakoor Boodhun avant la trève internationale. Les Portlouisiens ont pris la mesure de leur voisin ennemi La Cure Sylvester mercredi pendant que dans le même temps, le Pamplemousses SC se faisait battre par Petite-Rivière-Noire (1-2).
Après la défaite enregistrée dimanche dernier en finale de la Coupe de La République contre Cercle de Joachim (0-1) dans un match très animé, l’ASPL 2000 s’est bien repris en championnat, confirmant son statut de favori pour le titre de champion. Les Portlouisiens, opposés à leur grand rival, La Cure Sylvester, à St-François, dans le derby de la Capitale, pour la quatrième fois cette saison, ont été à la hauteur des espérances. En effet, après avoir été battus sur le plus petit score qui soit et par la suite neutralisé (1-1) par les protégés de Richard Achille, ils ont cette fois-ci pris leurs revanche sur le score de 2 buts à 1 en championnat. Le malchanceux défenseur de La Cure Kurvin Rita a marqué un but contre son camp à la 21e minute avant que Jonathan Ernest ne donne la victoire à l’ASPL 2000. Linley Brasse a sauvé l’honneur à la 70e minute. Une victoire précieuse dans la course au titre puisque les coéquipiers d’Adrien Botlar relèguent Pamplemousses à six longueurs.
En effet, les Nordistes se sont inclinés contre toute attente dans leur fief du stade Anjalay contre une équipe malade de Petite-Rivière-Noire FC sur le score de 2 buts à 1. C’est le Malgache Andrisoa Rijamanana qui a été le bourreau de Colin Bell et compagnie, en inscrivant un doublé, éclipsant le but du jeune international, Kevin Perticots (23e). Un précieux succès pour le nouvel entraîneur Jean-François Auguste car la formation de l’Ouest de l’île restait sur une défaite sévère contre La Cure Sylvester lors de la précédente journée sur le score sans appel de 5 buts à 0. Toutefois, les coéquipiers de Stéphane Pierre pointent toujours à la 6e place, sous la menace de l’Association Sportive de Rivière-du-Rempart, qui demeure à quatre longueurs et qui compte un match en moins. Autant dire que l’ASRR a fait le boulot contre la lanterne rouge, le Curepipe Starlight, s’imposant sur le plus petit score qui soit grâce à Brice Curpanen, buteur en fin de match, à la 87e minute. Rien ne va plus par contre pour la formation de la Ville Lumière qui a enregistré sa 16e défaite en 21 matches.
L’Association Sportive de Quatre-Bornes (ASQB), surprenant 4e, n’a pas saisi l’occasion pour revenir à deux points de La Cure, ayant été tenu en échec contre Chamarel au stade Germain Comarmond sur un score vierge. Quant au Cercle de Joachim, elle est toujours dans sa belle dynamique suite au sacre de la Coupe de La République. En effet, les hommes d’Abdel Ben Kacem ont fait le boulot contre GRSE Wanderers au stade Harry Latour, l’emportant sur le score d’un but à zéro sur une réalisation d’Abraham Odame (42e), auteur de son 10e but de la saison. Cercle de Joachim conserve toujours sa 5e place au classement. Les footballeurs reprendront le chemin des pelouses après la trève internationale avec la 22e journée qui s’annonce palpitante. Cercle de Joachim en découdra avec l’AS Rivière du Rempart au stade Anjalay alors que Petite-Rivière-Noire recevra la visite de GRSE Wanderers. Le CSSC en découdra avec Chamarel dans un duel des mal-classés alors que La Cure Sylvester aura un déplacement périlleux contre l’ASQB. Mais le match phare est sans conteste celui qui mettra aux prises le leader, l’ASPL 2000, à son dauphin, Pamplemousses.