La 26e journée de la Barclays Mauritius Premier League, samedi, a vu l’ASPL 2000 consolider sa première place au classement, alors que l’AS Quatre-Bornes est le nouveau dauphin des Port-Louisiens. Le Pamplemousses SC, qui occupait jusqu’ici ce rang, a laissé filer des points contre La Cure Sylvester, qui retrouve par la même occasion le sourire.
1-0 : le score qui permet à l’ASPL 2000 de creuser l’écart sur ses poursuivants, alors même que Pamplemousses chutait contre les Sylvesters. Certes, la marge n’est pas énorme, mais les protégés de Sakoor Boodhun ont fait le boulot contre l’AS Rivière du Rempart au stade Anjalay.
Si les Port-Louisiens, donnés favoris, n’ont pas pris de gants, il a fallu attendre la 45e minute de la rencontre pour voir Bruno Ravina délivrer les siens. Ce succès donne donc à l’ASPL 2000 59 points. Peut-on dire que les Port-Louisiens filent vers le titre ? Même s’il reste encore neuf journées à jouer, on peut parier qu’il sera difficile de les déloger de la première place.
L’AS Quatre-Bornes a réalisé la bonne opération du week-end. Au stade Guy-Rozemont samedi, les protégés de Benjamin Théodore ont aussi fait le strict minimum. C’est évidemment son buteur maison, Arno Stafford, qui crucifiait Ivahn José à la 47e sur penalty. Ce succès vient à point nommé pour les Quatre-Bornais, qui profitent du deuxième faux-pas consécutif de Pamplemousses contre La Cure Sylvester, cette fois. Après la défaite 5-1, on s’attendait à une réaction des Nordistes.
Dans un match entre deux équipes qui devaient se racheter, ce sont finalement les Port-Louisiens qui réussissent le coup. Une réalisation de Wisdom Abuchi à la 63e minute de jeu, devant le public des Sylvesters au stade St François Xavier, voit le buteur et ses coéquipiers prendre les trois points en jeu et maintenir l’écart à quatre longueurs de Pamplemousses.
Dans le duel entre prétendants à la descente au stade Germain-Comarmond, le Chamarel SC a pris l’ascendant sur les GRSE Wanderers. Le succès de Chamarel est venu de Kinsley St Pierre à la 58e minute, avant que Gurty Calembé ne corse l’addition pour les Sudistes à la 67e. Ce résultat permet aux joueurs de Chamarel de sortir temporairement de la zone rouge. Mais ils ne doivent surtout pas s’endormir sur leurs lauriers. Les deux formations possèdent en effet 21 points chacune, mais l’avantage reste à Chamarel grâce à une meilleure différence de buts.
Finalement, la dernière rencontre entre le CSSC et le Cercle de Joachim au stade George V a tourné à l’avantage du premier nommé. Stevenson Hollingsworth, recruté par le club de la ville lumière, a réduit le Cercle de Joachim au silence à la 35e minute.