Le Club M enregistre sa première défection depuis qu’il a été appelé en stage par l’entraîneur national, Joe Tshupula. En effet, le défenseur Michaël Bosqui sera indisponible pour la rencontre face au Rwanda, samedi au stade Anjalay, dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2017 comptant pour le groupe H. Il ne fera cependant pas appel à d’autres joueurs pour remplacer le défenseur du CA Bastia en France.
Michaël Bosqui avait été intégré au groupe, mais avait déjà quelques soucis avant le match. Cette fois, c’est confirmé : il ratera la double confrontation face au Rwanda. Du côté des incertitudes, on note celle de Fabien Pithia. L’ailier du Cercle de Joachim s’est fait une petite frayeur en se faisant mal au genou. « Mais il a pu livrer une séance d’entraînement léger », indique-t-on dans l’entourage du Club M. Sauf que, à ce matin, rien n’indiquait s’il pourrait porter le maillot quadricolore samedi. « On attend toujours pour savoir s’il sera en pleine possession de ses moyens. »
Par contre, Cédric Permal, tantôt défenseur central tantôt milieu défensif au sein du Cercle de Joachim, a pu rejoindre les rangs du Club M pour le stage intensif qui a commencé lundi dans le nord de l’île. Une bonne nouvelle Joe Tshupula, qui se retrouve désormais devant la possibilité de garnir sa charnière défensive. « Il s’entraînait déjà mais ne pouvait nous rejoindre à plein temps. C’est désormais chose faite », indique-t-on du côté de la MFA.
Quant au Rwanda, l’entraîneur irlandais Johnny McKinstry promet de faire vivre un enfer aux Mauriciens. « Nous irons à Maurice avec l’intention de remporter la rencontre. Notre ambition est d’être à la CAN au Gabon l’année prochaine. Y être présent passe par une victoire face à Maurice », a-t-il déclaré à un site d’information.
Le but de ses troupes, dit-il, est de récolter 12 points dans le groupe H. « C’est le but que nous nous sommes fixé », explique-t-il. Mais surtout, l’objectif réel est de se retrouver avec neuf points après la double confrontation avec Maurice — le Rwanda compte déjà trois points après sa victoire contre le Mozambique.
« Si nous arrivons à nous en sortir avec neuf points, et avec deux autres matches restants à jouer, on sera un peu plus à l’aise, mais surtout plus près des douze points possibles. Et si nous arrivons à ce cas de figure, nous sommes confiants d’être à la CAN l’année prochaine », a-t-il encore déclaré.
La délégation rwandaise, qui comptera une trentaine de personnes, posera ses valises à Maurice demain soir. Elle repart le 26 soir. Le Club M, pour sa part, ralliera Kigali dans la soirée du 27. Les Mauriciennes auront une ultime séance d’entraînement le 28 avant le match retour le lendemain.