Sa prestation contre les Maldives n’a été qu’une illusion. Le Club M est retombé dans ses travers en concédant un revers inquiétant face au pays hôte, les Seychelles (1-2), hier au Stad Linité lors de la deuxième journée de la poule A.
Le 4-4-2 prometteur de jeudi pour lequel a opté l’entraîneur national, Akbar Patel, a connu des modifications. Le technicien a choisi de s’appuyer sur un 4-2-3-1 pour affronter les Dallons. « Nous avons choisi ce schéma par rapport au dispositif de l’adversaire », a-t-il confié (voir texte ci-contre).
Sur le terrain, la répartition n’était plus la même. Les éléments qui ont brillé face aux Maldiviens n’ont été que l’ombre d’eux-mêmes. On comprend mal, du reste, le choix de passer à un seul attaquant avec Andy Sophie en pointe (Gurty Calembé ne figurant même pas sur la feuille de match).
Les trois milieux offensifs arrivaient difficilement à maîtriser le jeu, alors que les deux milieux récupérateurs se faisaient souvent mettre hors jeu. Le but encaissé dès la première minute sur un mauvais placement de la défense mauricienne n’arrangeait guère les choses.
Profitant de la fébrilité défensive sur le côté droit, les Seychellois, métamorphoses en deux jours (méconnaissables contre les Comores), y placèrent leur première attaque. Kevin Betsy mit dans le vent Christopher Bazerque pour effectuer un centre en retrait. Nelson Laurence, libre de tout marquage, plaça son ballon hors de portée du gardien mauricien, Ivahn Marie José (0-1).
Maurice avait pris un coup sur la tête. Elle faillit même encaisser un deuxième but deux minutes plus tard sur un tir d’Alex Nibourette qui s’écrasait finalement sur le montant droit de José. Les Seychellois trouvèrent quand même une nouvelle fois la faille à la 29e minute. Coup franc d’Achille Henriette et le gardien mauricien ne put maîtriser le ballon (2-0). C’était la stupeur dans le camp mauricien alors que les supporters locaux étaient survoltés.
Akbar Patel apporta quelques retouches à la pause en faisant entrer Jerry Louis à la place de Guillano Chiffone. Le milieu de terrain du FC Avirons évolua derrière Andy Sophie. Ce dernier dut aussi laisser sa place à Kervin Godon. Le Club M parvint tout de même à réduire le score à la 77e minute (1-2). Sur un renvoi de la défense, Fabrice Pithia tenta sa chance et la balle fut déviée dans ses propres filets par Don Acoura.
Un but qui relança l’équipe mauricienne laquelle échoua d’un rien d’égaliser à deux minutes de la fin. Kervin Godon fila droit au but mais trouva sur son chemin un Nelson Sopha bien inspiré. Ce résultat ne rassure en aucun cas le Club M, qui ne compte qu’un seul point en deux sorties.
_____________________________________________________________
Feuille de match
Hier au Stad Linité (Mahe)
Seychelles b. Maurice, 2-1 (2-0)
LES ÉQUIPES
Seychelles : Nelson Sopha — Nigel Freminot, Jones Joubert, Allen Larue, Alex Nibourette — Jonathan Bibi, Achille Henriette, Henny Dufrene, Nelson Laurence (Karl Hall, 61e) — Don Acoura (capt) — Kevin Betsy
Entraîneur : Ralph Jean-Louis
Cartons jaunes : Jones Joubert, 32e, Allen Larue, 61e, Don Acoura, 89e
Buts : Nelson Laurence, 1re, Achille Henriette, 29e
Maurice : Ivahn José — Christopher Bazerque, Bruno Ravina, Joye Estazie, Chandrayah Veeranah — Colin Bell, Jonathan Bru, Guillano Chiffone (Jerry Louis, 46e) — Fabrice Pithia, Jimmy Cundasamy (Fabien Pithia, 83e) — Andy Sophie (Kervin Godon, 68e)
Entraîneur : Akbar Patel
Cartons jaunes : Christopher Bazerque, 55e
But : Fabrice Pithia, 77e
Arbitre : Harouna Rassuhi (Mayotte). Arbitres-assistants : Ali Inrac et Abdallah Mirhani (Mayotte)