Place aujourd’hui à la grande finale de la Coupe de La République, premier trophée de la saison, que se disputent l’actuel leader de la Barclays Mauritius Premier League, l’ASPL 2000, et Cercle de Joachim, champion de Maurice en titre. Ce match, programmé pour 15h au stade George V, s’annonce très disputé. Qui succédera à La Cure Sylvester au palmarès ?
La question est de savoir si le trophée restera dans la Capitale ou prendra-t-elle la direction de la Ville Lumière ? On se souvient que l’année dernière, c’est La Cure Sylvester qui avait remporté le précieux sésame aux tirs aux buts (5-4) contre le Pamplemousses SC après un match nul (1-1) qui aura vu les deux formations disputer les prolongations. En sera-t-il de même cette fois-ci ? « Nous espérons faire la différence au bout des 90 minutes de jeu », a fait ressortir Sakoor Boodhun, le coach de la formation phare de la Capitale. Quoi qu’il en soit, ce match s’annonce très disputé entre ces deux formations.
En ce qu’il s’agit des Portlouisiens, ils caracolent en tête du championnat avec 44 pts en 19 matches disputés, pour 14 victoires, 2 nuls et 3 défaites. D’ailleurs, les coéquipiers d’Andry Andrisoa ont deux matches en main. Joachim pointe, pour sa part, à la 5e place avec 28 unités mais avec trois matches de retard, ayant notamment pris part aux éliminatoires de la Ligue des Champions d’Afrique et fut éliminé au premier tour par les Tanzaniens de Young Africans. Mais là ou le bat blesse, c’est que depuis le départ de Joe Tshupula (actuel sélectionneur du Club M), la formation curepipienne est très erratique, ayant déjà enregistré 6 défaites en 18 rencontres en championnat. Sous l’ère Ben Kacem, CDJ est loin d’afficher un visage de conquérant voire de champion sortant.
Mais le coach de Curepipe est d’avis que son équipe remportera le trophée. « Nous travaillons très dur à l’entraînement et parfois vous savez, en match, les choses ne se passent pas forcément comme on le voudrait. Mais nous sommes dans une belle dynamique et nous allons tout donner pour faire la différence. Nous avons une belle équipe avec des joueurs de qualité. Mes protégés donneront la pleine mesure de leurs capacités », a-t-il indiqué. Deux joueurs sont incertains pour cette rencontre pour cause de blessure, à savoir Percy Buckland, qui évolue au poste de latéral droit et en charnière central, et le polyvalent Cédric Permal. « Je verrai si je les alignerai mais je ne prendrai pas de risques inutiles. S’ils sont aptes, ils feront partie de l’effectif », a soutenu notre interlocuteur. Mais un joueur cadre, Guiyano Chiffone, ne sera pas de la partie.
« Il a pris un rouge en championnat contre Pamplemousses dimanche dernier et n’a pas été autorisé à jouer la finale », a avoué Ben Kacem. C’est un véritable coup dur pour Joachim car Chiffone est de loin, le joueur le plus en forme de cette formation, ainsi que le maître à jouer, étant dans tous les bons coups de son équipe, lui qui se distingue notamment de par son gros volume de jeu, sa justesse technique et sa faculté à provoquer de bons coups francs. Il est d’ailleurs le deuxième meilleur buteur de sa formation avec 7 buts, juste derrière Abraham Odame (9 buts). Mais il ne faut également pas oublier que c’est un terrain que Joachim affectionne particulièrement. « Nous disputons cette finale sur notre terrain (George V) et nous avons la responsabilité de faire honneur à nos supporters « , a poursuivi Kacem. D’autant que ce pourrait être le seul trophée qui pourrait sauver cette formation, en perte de vitesse.
L’ASPL 2000 comptera, pour sa part, sur son attaque de feu (44 buts marqués en championnat) car il ne faut pas oublier qu’ils sont dans une grande forme au moment d’aborder cette rencontre. Adrien Botlar, William Site Taphu, Andry Lalaina (capitaine), Olivier Randrianandrasana (alias Ronaldo), Jonathan Ernest sont autant de joueurs capables de créer le danger à tout moment. « Mon groupe sera au complet pour aborder ce match. Je pense que ce sera du 50-50 car il ne faudrait pas sous-estimer le champion de Maurice. Je pense que la différence ne se fera pas en attaque mais plutôt dans l’organisation défensif. C’est l’équipe qui sera meilleur derrière qui arrivera à imposer son jeu et par la suite être plus tranchant devant. Certes, il y a l’élément de fatigue car nous enchaînons les matches mais ça fait partie du jeu et nous avons hâte d’en découdre », a déclaré Sakoor Boodhun.
En championnat, l’ASPL 2000 l’avait emporté contre Cercle de Joachim sur le plus petit score qui soit au match aller alors que la deuxième rencontre, comptant pour la 16e journée de championnat a été reportée à une date ultérieure. La vente des billets d’entrée (Rs 50) pour les fans se fera comme suit : Barry – Cercle de Joachim, Rue Pasteur – ASPL 2000.