On savait que le duel à distance entre le Savanne SC et Roche-Bois Bolton City pour le titre de champion s’annoncerait palpitant. Il a tenu ses promesses, avec Savanne sacré champion au terme de la dernière journée du championnat grâce à sa large victoire (4-0) sur l’USBBRH, alors que Roche-Bois Bolton City butait contre l’Entente Boulet Rouge Riche Mare Rovers (3-4).
Avant la dernière journée, les Port-Louisiens comptaient un petit point d’avance sur les Savannais. Une victoire était donc impérative pour les premiers nommés. Mais voilà, l’Entente Boulet Rouge Riche Mare Rovers ne voulait pas terminer sa saison sur une mauvaise note. Les Roche-Boisiens ont bien opposé une belle résistance, mais les joueurs de l’Est ont été les plus réalistes en s’imposant 4-3.
Pendant ce temps, Savanne ne se faisait pas prier pour prendre la mesure de l’Union Sportive de Beau-Bassin Rose-Hill (USBBRH) sur le score de 4-0. Ce succès leur confère le titre de champion avec deux points d’avance sur Roche-Bois Bolton City, qui se console toutefois de retrouver le plus haut niveau du football mauricien.
À la troisième place du classement, on retrouve l’AS Vacoas-Phoenix, large vainqueur de Upper Vale Starlight sur le score de 5-0. Pendant ce temps, les PAS Mates et Plaisance Spoutnik se séparaient sur un score de parité (1-1).
Au classement des meilleures attaques, le Savanne SC et l’Entente Boulet Rouge Riche Mare Rovers se partagent la palme avec 32 réalisations chacun. Par contre, le titre de la meilleure défense revient à Roche-Bois Bolton City, avec seulement 14 buts encaissés.
Si dans le haut du classement Savanne et Roche-Bois iront en BMPL, dans le bas du tableau, Plaisance Spoutnik et l’USBBRH rejoignent la D2. Une aberration pour cette équipe autrefois considérée comme un fleuron du sport local, mais surtout connue pour être le pionnier de la régionalisation.
Les Rose-Hilliens terminent la saison avec le piètre bilan d’aucune victoire, trois nuls et 11 défaites pour un total de trois points récoltés en 14 journées ! En outre, ils n’ont inscrit que 10 buts et en ont pris 40 buts, présentant une différence négative de 30 buts.
Pour rappel, ce sont les Port-Louis Black Horns qui ont été sacrés champions de la D2, devant les Chebel Citizens. Ces deux formations évolueront donc au sein de la D1 au cours de la prochaine saison.