L’École supérieure des sciences économiques et commerciales (Essec) envisage d’ouvrir un campus à Maurice, annonce Ecofin, agence spécialisée dans les informations économiques et financières concernant principalement l’Afrique. Selon Ecofin, qui reprenait une information rapportée par le site spécialisé L’étudiant.fr, la démarche de l’ESSEC se situe dans le cadre d’une politique de déploiement « multipolaire » en Afrique, et qui verra l’institution en question implanter également un campus au Maroc. L’Essec, souligne-t-elle, est une des meilleures “business schools” de France et d’Europe.
« L’antenne marocaine, qui sera installée à Rabat, est dédiée à “l’Afrique-Atlantique” tandis que le campus qui sera implanté à Maurice est destiné à couvrir la région “Afrique océan Indien” », ajoute Ecofin, citant L’étudiant.fr. Sur le campus de Maurice, précise-t-elle, l’offre de formation sera identique à celle proposée à Rabat. La capacité d’accueil se situera entre 150 et 200 étudiants. À moyen terme, les deux sites africains de l’Essec sont voués à accueillir le programme Grande École des étudiants français.
Ecofin fait ressortir que, dès la rentrée 2017, l’Essec intégrera l’International campus for sustainable and innovative Africa (ISCIA), propriété du groupe Médine, qui, rappelle-t-elle, rassemble déjà des institutions françaises telles Paris 2, Centrale Nantes et l’École supérieure d’architecture de Nantes.
À Rabat, la capacité d’accueil du campus de l’établissement fondée en 1907 tournera autour de 500 étudiants, dont 60 à 80 étudiants dès la première année. Après deux ans au Maroc, ces étudiants pourront poursuivre leur cursus sur les autres campus de l’Essec. « La marque Essec est déjà bien connue au Maroc grâce à nos alumni (Association d’anciens élèves, Ndlr). L’ambition est d’attirer des étudiants de toute l’Afrique de l’Ouest », a déclaré Jean-Michel Blanquer. directeur général du groupe Essec.
Lors d’une visite au Maroc dans le courant du dernier trimestre de 2015, Jean-Michel Blanquer avait donné une indication des projets de création de campus dans ce pays ainsi qu’à Maurice. « Les efforts de prospection et d’analyse fournis au cours des derniers mois sont sur le point d’aboutir et nous permettent d’envisager une implantation prochaine au Maroc et à Maurice », avait-il alors indiqué.
La direction d’Essec fait par ailleurs ressortir : « Nous essayons de déterminer si Maurice peut être pour l’ESSEC dans cette partie du monde ce que Singapour a été pour nous pour l’Asie. Et réciproquement, si nous pouvons être pour Maurice ce que l’ESSEC ou l’INSEAD ont été pour Singapour : de très grandes institutions universitaires qui ont tiré “l’education hub” singapourien vers le haut. »
Notons que l’Essec dispose de deux campus en France et d’un site à Singapour. Son programme Grande École a occupé en 2014 et 2015 le 3e rang mondial dans le classement des Masters en management établi par le Financial Times.