Source Internet

France – Croatie ! Le Mondial 2018 va vivre dimanche à Moscou une finale inédite dans la longue histoire de la compétition, après la victoire hier des Croates contre l’Angleterre (2-1 a.p.).

Pour les Bleus, l’adversaire évoque forcément de bons souvenirs: Zinédine Zidane et consorts avaient battu la Croatie au terme d’une demi-finale d’anthologie sur la route vers leur premier, et seul, titre planétaire, en 1998. Dimanche, ça sera une autre histoire à écrire. La France, qui a battu la Belgique mardi (1-0) et donc bénéficié d’un jour supplémentaire de repos, aura un avantage fraîcheur sur son adversaire. Les Croates sont venus à bout de l’Angleterre après prolongation (2-1), la troisième qu’ils ont disputée dans la phase à élimination directe de ce Mondial, soit l’équivalent d’un match supplémentaire en dix jours… L’équipe à damier prive donc l’Angleterre de la deuxième finale de son histoire après le titre de 1966 à domicile. Et se prépare donc au match le plus important de son histoire. “C’est incroyable! Je crois qu’on n’est pas encore conscients de ce qui vient d’arriver.

Ce n’est pas vraiment un miracle, on a accompli quelque chose que seuls les grands joueurs peuvent accomplir”, a déclaré Mandzukic, encore sous le coup de l’émotion au coup de sifflet final. Le retentissement a été ressenti jusqu’en Croatie. Des milliers de supporters sont descendus dans les rues de Zagreb, mais aussi à Rijeka, Dubrovnik ou Osijek, pour célébrer le “miracle de tous les miracles”, exprimé par le commentateur de la télévision d’Etat, Drago Cosic, à la fin du match. La France aussi s’apprête à être submergée par l’ivresse des sommets. Au coup de sifflet final du succès contre les Diables rouges, la foule s’est massée sur les Champs Elysées à Paris.