Dinesh Seebaran, Principal Engineer au ministère des Infrastructures publiques, et responsable de la mise à exécution de projets d’infrastructure du gouvernement, a été inculpé vendredi, 7 septembre, pour fraude et corruption par l’Independent Commission Against Corruption (ICAC). Il a été traduit devant le tribunal de Curepipe pour son inculpation provisoire.

Avec l’avis de l’Office of the Director of Public Prosecutions déjà obtenu suite à la conclusion de cette enquête, qui a démarré en 2015, le Main Case sera logé devant la Cour intermédiaire dès la semaine prochaine.

La Public Service Commission, informée officiellement de ce développement, n’aura d’autre choix que d’interdire ce haut cadre du secteur public.

Cette affaire remonte à 2014, avec un contracteur ayant décroché les travaux d’extension à la Rajcoomar Gujadhur Government School et à la New Special Needs Education Centre. Le Principal Engineer Seebaran était responsable du suivi des travaux sur chantiers.

Dans un premier temps, ce Principal Engineer avait réclamé du contracteur 1 580 carreaux céramiques pour un montant de Rs 23 621 à être posés chez lui.

Par la suite, le même Principal Engineer a demandé et obtenu la pose d’Aluminium Openings dans son campement à Flic-en-Flac par le même contracteur. L’ICAC, qui a procédé à une enquête systématique au sujet de ces allégations, est parvenue à la conclusion qu’il y a un Prima Facie Case sous le Prevention of Corruption Act.