Un employé de la MauBank a été rapporté au CCID pour avoir détourné Rs 19 millions. Il s’agit en effet d’un membre du personnel travaillant dans le “Back Office” de la banque et qui a, selon les informations recueillies, siphonné plusieurs comptes de la MauBank et transféré l’argent sur un compte d’une autre banque domestique, qui appartiendrait à un de ses proches décédés.

Dans les milieux infor- més, on laisse entendre que l’accusé aurait dépouillé le compte d’un membre de sa famille et aurait effectué des achats en utilisant l’argent détourné. Les faits remonteraient, selon nos sources, à décembre dernier lorsque le compte d’une proche de l’employé aurait remarqué que son compte avait été vidé.

Le principal intéressé a déjà été interpellé par les officiers du CCID et est passé aux aveux. On apprend que le dossier est désormais transféré au Bureau du Directeur des Poursuites publiques pour la marche à suivre. Dans une tentative de rassurer les clients de la banque, un communiqué a été émis  pour affirmer que cette transaction frauduleuse « n’impactera pas » sur les comptes bancaires des autres clients. La MauBank explique que c’est suite à un exercice d’Internal Control Check que le pot aux roses a été découvert. « Suite à un contrôle interne effectué dans le cadre de ses opérations de routine, la banque a découvert une transaction frauduleuse, initiée il y a quelques semaines », avance le com- muniqué.

La transaction porte cette fois sur un transfert de fonds à hauteur de Rs 19 M d’un compte de la Mau- Bank à un compte externe dans une autre banque na- tionale. Selon la MauBank, une enquête préliminaire immédiate réalisée en in- terne a permis à la banque d’établir le Money Trail.

On avance dans la foulée que les mesures nécessaires ont été prises pour bloquer les fonds con- cernés. L’enquête policière tente aussi d’établir si l’employé de la banque a agi de concert avec d’autres personnes dans le cadre de ces transactions frauduleuses.