Un tireur qui a tué plusieurs musulmans en Nouvelle-Zélande vendredi a été identifié comme étant « un extrémiste de droite australien », a déclaré le Premier ministre australien Scott Morrison.

Les fusillades dans deux mosquées de Christchurch sont l’oeuvre d’un « terroriste extrémiste de droite, violent », a-t-il dit sans autre précision, expliquant que l’enquête était aux mains des autorités néo-zélandaises.

A 10h40, l’AFP a annoncé que « quarante personnes ont été tuées et 20 grièvement blessées » dans des attaques contre des mosquées à Christchurch, citant la Première ministre Jacinda Ardern.

« Il est clair qu’on en peut que décrire cela comme une attaque terroriste », a-t-elle déclaré. « Pour ce que nous en savons, (l’attaque) semble avoir été bien planifiée ».

Nous apprenons également que la Nouvelle-Zélande relève à « élevé » son niveau d’alerte à la sécurité.