De surprise il n’y eut point dans l’épreuve phare de ce deuxième rendez-vous avec Kremlin Captain s’imposant comme attendu. Le champion de la famille Gujadhur s’est octroyé la 11e victoire de sa carrière mauricienne et a déjà franchi le cap de Rs 2M comme stakesmoney. Chapeau bas à ce coursier qui continue à éblouir le Champ de Mars chaque fois qu’il est en compétition. Samedi dernier, il a mis non seulement son établissement sur orbite mais aussi le jockey Yashin Emamdee qui renouait avec le succès pratiquement un an après sa dernière victoire. Le tandem Gujadhur-Emamdee devait remettre ça en fin de journée quand Van Der Scaler s’imposa dans l’épreuve de clôture. Tout aussi attendu lors de cette journée, l’entraînement Rousset n’a pas raté le coche avec Gharbee piloté par Rye Joorawon. Tel n’est pas le cas pour son jockey Derreck David qui court toujours après sa première 2016. En revanche, son compatriote Donavan Mansour n’a pris qu’une course pour briser la glace, le Sud-Africain menant à la victoire Lucky Valentine au cours d’une journée qui a encore vu la nette domination des jockeys mauriciens.
Kremlin Captain était présenté comme le cheval à battre dans l’épreuve principale et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a été exact au rendezvous. Même s’il n’a pas encore atteint sa forme optimale, le fils de Captain Al a démontré qu’il sera cette saison encore un os très dur à croquer pour ses rivaux.
C’est justement le pensionnaire de la plus vieille écurie du turf qui eut la meilleure mise en action et ne se fit pas prier pour prendre la direction des opérations. Kalinago tenta de se mettre dans son sillage mais c’est Ashanti Gold qui s’appropria le box seat le long de la corde, forçant Kalinago davantage en épaisseur. Ces trois chevaux précédaient Recall To Life, Donnie Brasco et Hot Rocket qui évoluaient en attentistes.
Yashin Emamdee dosa les efforts de sa monture à la perfection, réduisant quelque peu l’allure en début de descente. Sans doute, avait-il comme objectif de réduire la course à un sprint sur un kilomètre. On remarqua qu’il avait une bonne marge de manoeuvre dans la descente et était plein d’allant au passage de la route.
Ashanti Gold fut le premier à passer à l’offensive, ce qui libéra la corde, permettant à Recall To Life de se rapprocher. Toutefois, le gris ne put maintenir la cadence. À l’avant, Kremlin Captain était plein de ressources. Donnie Brasco tenta de passer à l’offensive sans faire grosse impression alors que Kalinago était déjà battu.
Kremlin Captain aborda la dernière courbe avec de solides prétentions. Derreck David chosit la corde sur Recall To Life et ce dernier fut celui qui paraissait le plus en mesure d’inquiéter le favori. Le Sud-Africain crut crânement en ses chances lorsque sa monture accrocha celle de Yashin Emamdee à mi-ligne droite mais cette dernière en avait encore sous les sabots. Dès que son cavalier lui demanda un nouvel effort, il se débarrassa facilement de Recall To Life qui ne démérita point. Ashanti Gold conserva le deuxième accessit tandis que la belle fi n de course de Hot Rocket ne passa pas inaperçue. Kremlin Captain boucla les 1400m en 1.24.48 et entame avec succès la défense de son titre de la plus belle des manières.