Trois priorités sont à l’ordre du jour de la deuxième réunion trimestrielle entre le gouvernement, délégation menée personnellement par le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, et le secteur privé, se déroulant cet après-midi à Cyber Tower I à Ébène. Cet agenda économique élaboré d’un commun accord entre les deux Stakeholders met l’accent sur la nécessité d’insuffler un nouvel élan aux investissements notamment dans le privé, la création d’emplois et les énergies renouvelables. C’est ce qu’a appris Le Mauricien de sources autorisées en marge du début des délibérations de cet après-midi. D’autre part, le chef du gouvernement saisira cette opportunité pour lancer « un appel à tout un chacun en vue d’un effort spécial en 2016 en faveur de la création d’emplois » et mettre l’accent sur l’importance stratégique du projet de Changi Corridor avec la desserte aérienne par Air Mauritius et Singapore Airlines entre l’Asie du Sud-Est et l’Afrique en passant par le Mauritius Hub. Le vol inaugural de cette nouvelle étape dans l’Africa Strategy de Maurice est annoncé pour le 12 mars prochain.
Que ce soit du côté de l’hôtel du gouvernement ou dans le camp de Business Mauritius, le consensus s’est dégagé autour de ces trois thèmes retenus pour la nouvelle série de discussions dans la conjoncture et en prévision de 2016. Le Board of Investment souligne officiellement que l’un des buts visés de ces contacts trimestriels est d’« accelerate the implementation of private investment projects to boost sustainable investment, exports, innovation and wealth creation in order to impact inclusive growth ».
Devant la préoccupation que représente la relance de la création d’emplois, le Premier ministre prévoit de demander aux acteurs économiques de mettre en place tous les moyens nécessaires à ce chapitre. Ainsi, dans un communiqué émis en début de semaine, suite à la manifestation de l’Intersyndical samedi le ministère des Finances a tenu à remettre en perspective l’évolution de la situation de l’emploi.
« Selon les derniers chiffres officiels de Statistics Mauritius sur l’emploi (le Labour Force, Employment and Unemployment (based on the results of the Continuous Multi-Purpose Household Survey – 2nd Quarter 2015) publiés le 28 septembre 2015, il y a eu 14 700 emplois créés entre le second trimestre de 2014 et le second trimestre de 2015. Il y a eu durant cette période 1 500 pertes d’emploi », note le ministère des Finances.