Pic: Getty

Les épreuves individuelles ont débuté pour les Mauriciens engagés en simple hommes et dames. La journée d’hier a été mitigée pour les pongistes, qui ont alterné le bon et le moins bon. On notera ainsi la bonne entrée en matière d’Élodie Ho Wan Kau sur la représentante du Vanuatu Stephanie Qwea sur le score de 4-1 (8-11, 11-6, 11-8, 11-8, 11), avant d’enchaîner avec un deuxième succès face à la Kenyane Sejal Thakkar (4-0, 11-5, 11-6, 11-9, 11-4).

Caroline Ramasawmy, la plus expérimentée du groupe, a connu un revers contre la Canadienne Alicia Cote. Une défaite en quatre sets (7-11, 5-11, 3-11, 4-11) qui n’a toutefois pas empêché la Mauricienne de se ressaisir lors de sa sortie suivante contre la Guyannaise Priscilla Greaves, avec une victoire 4-1 (13-11, 11-6, 7-11, 11-7, 13-11). Ruqayyah Kinoo, par contre, n’a pas eu de chance, puisqu’elle a subi deux défaites aux mains de la Sri-Lankaise Ishara Madurangi (4-1), avant de s’incliner à nouveau contre l’Anglaise Denise Payet (4-0).

Scénario similaire chez les garçons, où Rhikesh Taucoory a mordu la poussière contre l’Écossais Craig Howieson en quatre sets (11-8, 11-4, 11-9, 12-10). En revanche, Akhilen Yogarajah a brillé contre le Pakistanais Fahad Khawaja. Le match, intense, a tourné à l’avantage du Mauricien, qui a mené 3-0 (11-3, 11-7, 117), avant de voir son adversaire revenir à deux sets partout (4-11, 9-11). Il a fallu un dernier effort au dernier set, conclu 12-10, pour voir le Mauricien arracher la victoire. Il affrontera aujourd’hui le Seychellois Sultan Godefrey, une vieille connaissance qu’il devrait sans doute rencontrer l’année prochaine aux JIOI.