GOVERNMENT BUSINESS : La Negative Income Tax en vigueur plus tôt que prévu

Le gouvernement a pris la décision de mettre en vigueur la Negative Income Tax plus tôt que prévu. En effet, lors des délibérations du conseil des ministres hier, il a été décidé que cette mesure fiscale  favorisant ceux au bas de l'échelle sera opérationnelle dès le 1er juillet de cette année, au lieu du 1er janvier 2018, comme annoncé dans le budget. La Negative Income Tax devra fournir un soutien à quelque 150 000 salariés ayant des revenus mensuels de moins de Rs 9 900. Le barème de paiement, qui se fera sur une base trimestrielle sous la Negative Income Tax, est le suivant :

Salaire mensuelPaiement mensuel
Moins de Rs 5 000Rs 1 000
Entre Rs 5 000 et Rs 7 000 Rs 800
Entre Rs 7 000 et Rs 9 000Rs 500
Entre Rs 9 000 et Rs 9 750  Rs 250
Entre Rs 9 750 et Rs 9 900 Rs 100


COI : Session extraordinaire du conseil des ministres
Le conseil extraordinaire de la Commission de l’océan Indien (COI) se réunit lundi à l’hôtel Hilton, à Flic-en-Flac. C'est le Premier ministre, Pravind Jugnauth, qui procédera à son ouverture officielle. Le conseil extraordinaire de la COI, présidé par Vishnu Lutchmeenaraidoo, se penchera sur un éventail de sujets touchant au fonctionnement et à l’avenir de l’organisation régionale. Les questions ayant trait aux finances et à l’audit seront examinées en vue de doter la COI d’une gouvernance encore plus confortée.
La session extraordinaire amorcera une réflexion stratégique sur la transformation structurelle de la COI pour qu’elle puisse répondre plus efficacement aux défis auxquels sont confrontés les pays membres sur le plan du développement économique, des effets du changement climatique, de la paix et la sécurité et d'autres enjeux.
Un plan stratégique de la COI pour la période 2017-2020 est aussi à l’ordre du jour. Le conseil extraordinaire de la COI se penchera par ailleurs sur la réunion projetée des ministres des Affaires intérieures des pays membres de la commission. Cette réunion se focalisera sur divers défis de la sécurité marine, dont le trafic de drogue dans la région, la piraterie, la pêche illégale, le pillage des ressources marines, le trafic humain et la contrebande.