Après avoir été interrogé par les limiers de la Major Crime Investigation Team (MCIT), hier, Soobeendrun Vythelingum, 57 ans, le mari de la femme dont le cadavre a été découvert dans les bois à Grand-Bassin, dimanche, a été autorisé à rentrer chez lui. Rencontré à son domicile à Mont-Roches durant la veillée mortuaire, hier soir, il ne s’était toujours pas remis du choc de cette terrible nouvelle et a préféré ne pas se prononcer sur le sujet.
Une vingtaine de personnes se trouvaient à son domicile, à ce moment-là, dont le frère de sa femme, Avinash, venu le soutenir. Questionné, ce dernier raconte ne pas avoir non plus eu des nouvelles de sa soeur depuis qu’elle a quitté le toit conjugal, le mardi 1er décembre, et ne pas savoir si elle fréquentait d’autres personnes.
Pour rappel, vers 14 h 30, dimanche, le cadavre en état de décomposition avancée d’une femme a été découvert dans les bois, à Grand-Bassin, à environ 100 mètres de l’autoroute. Elle était vêtue d’une paire de jeans bleus, d’un chemisier et d’un boléro noir et était pieds nus. Bien que l’autopsie pratiquée sur son corps ne se soit pas avérée concluante à cause de l’état de la dépouille, les enquêteurs ont privilégié la thèse du foul-play. Ce n’est cependant qu’hier que l’identité de la victime a été établie, après que son mari a rapporté sa disparition à la police, une semaine après qu’elle eut quitté sa maison. Elle a été positivement identifiée comme étant Anoushka Diana Mouira Vythelingum, une habitante de Mont-Roches de 35 ans, mère de deux filles et d’un garçon et mariée depuis plusieurs années au quinquagénaire, qui travaille comme chauffeur de taxi. Ce ne serait pas la première fois qu’elle quitte le domicile conjugal, d’où cette longue attente avant de signaler sa disparition. C’est grâce aux bijoux récupérés sur la dépouille de la victime qu’il a pu certifier qu’il s’agissait bien d’elle.
D’après ses dires, son épouse avait quitté le toit conjugal à 23 h 45, le 1er décembre. Cependant, ce soir-là, elle ne portait pas les mêmes vêtements que ceux retrouvés sur elle lorsque son corps sans vie a été découvert. Le service de presse de la police indique que pour la suite de l’enquête, les prélèvements nécessaires ont déjà été effectués à des fins d’analyses. D’autre part, le corps a été remis à sa famille et ses obsèques ont eu lieu aujourd’hui. Le convoi mortuaire a quitté le domicile de son mari à Mont-Roches, pour se rendre au cimetière de St-Martin.