« Le défi environnemental ne se limite pas qu’à une entrée dans l’ère du zéro papier. » C’est ainsi que résume Lawrence Boodhoo l’action que son entreprise, CBE (Central Busaness Equipement Ltd), en adoptant la politique Green Technology de Kyocera, l’entreprise Sud-Coréen dont il assure la distribution à Maurice et dans l’océan Indien. « Le challenge pour des entreprises comme CBE, qui sont engagées dans la distribution, la vente et l’après-vente des produits technologiques, c’est la gestion des déchets que produisent nos équipements une fois entrés en opération. Si ces déchets ne sont pas stockés et disposés selon les règles, les conséquences écologiques peuvent être graves », rappelle notre interlocuteur.
Pour être dans le droit fil d’une politique de recyclage assumée, le Managing Director de CBE souligne que depuis quelque temps, tous ses clients sont conscientisés sur l’importance d’une île Maurice propre. C’est ainsi que des boîtes en carton ont été installées pour récupérer tous les équipements et cartouches d’encre. « Dans la foulée, nous avons aussi mis en place les structures adéquates pour les stocker avant de les remballer et acheminer en Afrique du Sud où ils sont recyclés selon un procédé imaginé par la firme japonaise. Mais ce n’est pas uniquement des cartouches d’encre que nous récupérerons, mais aussi de gros équipements », explique à Week-End Laurence Boodhoo.
À ce jour quelque 4 500 kg de produits ont été récupérés, stockés et expédiés en Afrique du Sud par CBE, avec l’aide de la compagnie SIMS, Recycling Solution d’Afrique du Sud. La firme quatre-bornaise espère débarrasser le sol mauricien de cette quantité de produits usés. « Nous sommes désormais en mode recyclage. Notre politique est simple et consiste à la protection de la santé et de l’environnement tout au long du cycle de vie de nos produits. C’est-à-dire des matières premières jusqu’à la production, la logistique, le recyclage et l’emballage », indique notre interlocuteur, qui dit travailler pour améliorer le système afin que le recyclage soit encore plus efficace.
Dans la foulée, CBE a lancé une nouvelle interface qui consiste à éliminer l’utilisation du papier dans les entreprises. « Nous proposons depuis quelque temps déjà la solution Run Smarter par le biais du logiciel Laserfiche, qui est utilisé par plus de 35 000 organisations dans le monde et qui permet à son utilisateur de développer voire de créer la gestion de contenus d’entreprise, l’automatisation, le flux de travail, la gestion des enregistrements et l’imagerie documentaire, entre autres. C’est du zéro papier », affirme Lawrence Boodhoo.