HALLOWEEN À CASELA : Même pas peur

La fameuse fête d’Halloween organisée par Casela a été une réussite. Organisateurs et participants ont su mettre les petits plats dans les grands. Retour en images.
Mardi dernier, Casela a une nouvelle fois organisé sa soirée d’Halloween. C’était clairement the place to be et la soirée était grandiose. Les efforts fournis par toute l’organisation n’auront pas été vains. Une bonne foule a parcouru le parc transformé en parc hanté pour l’occasion. D’autant que la plupart des spectateurs se sont prêtés au jeu du déguisement. Parmi, nous avons pu voir Tarzan marchant tout le long du parcours en slip léopard et le Joker et ses cheveux verts, son maquillage et son sourire diabolique... Flambeaux à l’entrée du spooky track, les hurlements des zombies et les cadavres suspendus n’ont pas eu bel effet.
Des musiques lugubres et glauques faisaient frissonner les murs de Casela. Bref, c’était l’occasion d’enflammer le dance-floor avec des mouvements diaboliques, tels les zombies du clip Thriller de Michael Jackson. Le rock varié de Crossbreed Supersoul résonnait n’en oubliant pas de mettre les mamans à l’honneur avec Di Dap Dap. Les vampires aristocrates dans le carré VIP appréciaient la musique en sirotant leur vin. Dans un Casela transformé en boîte de nuit foudroyante en plein en air, les DJ François Li, David Jay, Jimmy Gassel et Emmanuel Savannah ont mis le feu jusqu’au bout de la nuit.
Entre fantômes suspendus aux arbres, mini Gaspard, araignée géante, têtes de morts, cercueils, citrouilles animées, pierres tombales et éclairage terrifiant, l’ambiance était digne d’un film d’horreur. Nous nous sommes crus dans une forêt où errent les fantômes à côté d’un cimetière. Ils étaient nombreux à faire la queue pour s’adonner au jeu du cercueil. Plus de cris que de peur, certains se sont enfermés dans les cercueils histoire de s’auto-effrayer et pour faire une photo. Un décor monstrueux à faire fuir les âmes sensibles ou presque.