HALTÉROPHILIE CHAMPIONNATS DU COMMONWEALTH : Ketty Lent la montée en puissance

Ketty Lent a justifié les espoirs placés en elle

Après avoir flirté avec la consécration en quelques occasions, Ketty Lent s’est finalement retrouvée sur la plus haute marche du podium au cours d’une compétition internationale. Engagée chez les Youth dans la catégorie -58 kg lors des championnats du Commonwealth d’haltérophilie, la Flacquoise a ainsi pu atteindre son objectif. Qui plus est, elle s’est retrouvée avec la médaille d’argent chez les juniors, donnant ainsi plus d’impact à la moisson mauricienne au cours de cette compétition qui se déroule à Gold Coast en Australie.
« Ketty fait partie des meilleures athlètes de sa génération. Elle va nous impressionner au cours des prochaines années », avait prédit l’entraîneur national, Ravi Bhollah, vers la fin de l’année dernière. C’était à l’issue des championnats du Commonwealth tenus en Malaisie au cours desquels sa jeune protégée avait décroché la médaille d’argent, tout en améliorant le record national à l’épaulé-jeté avec 75 kg.
Il ne croyait pas si bien dire, car cette fois Ketty Lent a soulevé une barre à 86 kg à l’épaulé-jeté, après avoir réalisé 66 kg à l’arraché. Cette saison, elle avait justifié les espoirs placés en elle en obtenant trois médailles d’argent aux championnats d’Afrique tenus à Maurice, avec un total olympique de 157 kg, soit 70 kg à l’arraché et 87 kg à l’épaulé-jeté.
Du côté des juniors, la palme est revenue à l’Indienne Erra Deexitha, qui avait d’ailleurs entamé cette compétition avec une meilleure performance à 180 kg au total olympique. Au cours de la matinée d’aujourd’hui, Anthony Madanamoothoo était le seul haltérophile mauricien en action. S’il s’était adjugé l’or au cours de la dernière édition chez les Youth, il tentait de rééditer l’exploit chez les juniors cette fois. Ses principaux adversaires étaient les Indiens Varun Ragala et Abhishek Poonia, et l’Écossais Nicolas Vachon. Demain, ce sera l’entrée en lice d’Allison Sunee et d’Emmanuella Lent-Labonne.
À noter également la consécration de la Seychelloise Clémentina Agricole dans la catégorie 63 kg avec un total oympique de 200 kg.