HALTÉROPHILIE - YVAN PIERROT CHALLENGE TROPHY: Roilya Ranaivosoa et Jonathan Coret sacrés en overall 

Les haltérophiles ont balancé du lourd samedi dernier à l'occasion d'une compétition en hommage à feu Yvan Pierrot. Ce premier rendez-vous du calendrier devait permettre aux participants de bien se situer. À noter que les épreuves au programme étaient exclusivement l'épaulé-jeté. Chez les dames, l'on retiendra les 121 kg réalisés par Shalinee Valaydon chez les 115 kg, sa meilleure marque avec un record national à clé. Emanuella Labonne, chez les 68 kg, a atteint son objectif, soulevant une barre à 100 kg. Elle vise désormais les prochains Championnats d'Afrique. Mais la gagnante n'est autre que Roilya Ranaivosoa en overall, elle qui a réalisé une performance de 90 kg dans la catégorie des 52 kg. Roilya Ranaivosoa est aujourd'hui la porte-drapeau de l'haltérophilie locale, étant une professionnelle et une athlète assidue.
De l'autre côté, Jonathan Coret (64 kg), Anthony Madanamoothoo (76 kg) et Dinesh Pandoo (70 kg) ont soulevé 125 kg, 135 kg et 124 kg respectivement. C'est le premier nommé qui a remporté la palme. Anthony Madanamoothoo, Junior Sportsman of the Year 2016, était à quatre kilos près de sa meilleure performance. Il a d'ailleurs avoué que chaque compétition locale lui sert de préparation pour les prochains Championnats d'Afrique en juillet. « J'ai fait une année 2016 incroyable avec la récompense au MSC Awards. D'ailleurs, je tiens à remercier le Trust Fund For Excellence In Sports (TFES), Yogida Sawmynaden, le ministère de la Jeunesse et des Sports, le collège du St Esprit, mes entraîneurs Urdas Constantin et Gino Souprayen et la Mauritius Amateur Weightlifters' & Powerlifters' Association (MAWPA). Je compte poursuivre sur ma lancée », a indiqué Anthony Madanamoothoo.
À noter que l'Yvan Pierrot Challenge Trophy sera désormais une compétition annuelle à part entière.