Cette année, on devrait s’attendre à une lutte intense entre le champion en titre l’Union Sportive de Beau-Bassin/Rose Hill (USBBRH), le Curepipe Starlight et l’Association Sportive de Vacoas/Phoenix (ASVP). Ces deux derniers se sont renforcés pendant le mercato en recrutant des joueurs de gros calibre.
Troisième du championnat national de handball la saison dernière et sixième lors de la dernière édition de la Coupe des Clubs Champions de l’océan Indien (CCCOI) organisée à Maurice en 2015, l’ASVP vise haut pour cette année 2016. Les Vacoassiens se sont clairement donné les moyens en réalisant un gros coup sur le marché des transferts. Ils se sont attachés les services de Pascal Yeung Yin en provenance du CSSC. Joueur expérimenté, ce dernier a défendu les couleurs mauriciennes à de nombreuses occasions, notamment aux 10es Jeux des Îles de l’océan Indien à la Réunion en août de l’année dernière.
 Avec la venue de Pascal Yeung Yin, l’AS Vacoas-Phoenix compense ses lacunes au niveau de l’artillerie sur le terrain. Avec ses tirs puissants, son jeu imposant et son leadership, il est sans aucun doute une très bonne acquisition. D’ailleurs Nicolas Lemerle, représentant du club, ne tarit pas d’éloges à son sujet.  » Pascal a des qualités exceptionnelles. Il est un meneur d’hommes qui n’hésite pas à hausser le ton ou épauler les autres quand il le faut. C’est aussi une personne qui partage ses connaissances avec l’équipe », fait-il ressortir.
 Autre handballeur qui a rejoint les rangs de l’ASVP, c’est le jeune ailier gauche Fabrice Back. Cet ancien cadre des Curepipe Rangers est vu comme un joueur très prometteur. Ses qualités techniques, physiques et sa vision de jeu sont des atouts qui pourraient aider sa nouvelle équipe à disputer le titre. Avec ses deux recrues de choix dans son effectif, l’ASVP cette année c’est du sérieux.
 Du côté du Curepipe Starlight, Jean-Noël Lagarde et Stéphano Lagarde sont arrivés. Mais il reste encore quelques détails à régler avec l’USBBRH pour qu’elles soient officielles. Les frères Lagarde sont réputés pour leur dynamisme et pour leur engagement physique. Avec ces deux renforts, le CSSC affiche également ses ambitions pour cette nouvelle saison. Quant à l’USBBRH qui s’est montré très calme sur le marché des transferts avec la signature de Christophe Moses, défendra ardemment son titre.