Le tirage au sort de la coupe de la République effectué samedi dernier au gymnase de Phoenix a été plutôt clément pour les favoris. Ainsi, le tenant du titre, le Curepipe Starlight affrontera le Plaisance HBC tandis que l’US Beau-Bassin/Rose-Hill, le champion de Maurice de handball, en découdra avec le nouveau venu, les Quatre-Bornes Warriors. Le tournoi débute le 6 avril prochain et se tiendra exclusivement au gymnase de Phoenix sauf les matches prévus pour le dimanche 10 qui se joueront exceptionnellement au Quorom de Rose-Hill.
Neuf équipes masculines sont en lice pour le trophée : AS Vacoas-Phoenix, ASPL 2000, Bambous Wanderers, Quatre-Bornes Warriors, Plaisance HBC, CSSC, Curepipe Blue Star, Curepipe Rangers et l’USBBRH. Vainqueur l’année dernière, le Curepipe Starlight tentera de conserver son bien. Mais avec des écuries comme l’ASVP qui s’est renforcée au niveau de son effectif et avec la participation des deux nouveaux clubs, la victoire ne leur est pas acquise.
  » Nous visons ni plus ni moins qu’un triomphe dans la coupe de la République. Nous avons les moyens de le faire avec l’aide de nos nouveaux , à savoir Jean-Noël et Stéphano Lagarde en provenance de l’USBBRH. Et avec tout le respect que je lui dois, je pense que l’équipe des villes-soeurs s’est quelque peu affaiblie cette année. Cependant, il ne faut pas oublier qu’en 2015, elle a été couronnée champion de Maurice pour la 17e fois consécutive », fait ressortir Benoît Souchon le représentant du CSSC.
Ce dernier aligne également une deuxième équipe à cette compétition à savoir les Bambous Wanderers. Ces derniers qui seront à leur première participation ne comptent pas venir avec la fleur au fusil non plus.   » C’est une équipe très jeune avec une moyenne d’âge de 20 ans. Ces garçons qui nous viennent de Bambous ont faim. Ils viendront pour jouer leur handball et non pour faire de la figuration. Cependant, leur tâche s’annonce très compliquée à cause de leur manque d’expérience et qui plus est, pour leur baptême de feu, ils seront face à l’USBBRH », avance-t-il.
 Autre équipe qui effectuera ses débuts officiels au gymnase de Phoenix, les Warriors de Quatre-Bornes. Et tout comme les Wanderers, les Quatrebornais devront se surpasser dans cette compétition. Selon Daniel Gérard, président de l’Association mauricienne de Handball, la participation de ces deux nouvelles équipes, ne peut qu’être bénéfique.  » On peut définitivement s’attendre à  plus de compétition entre les clubs. Ce qui aidera sans aucun doute à élever le niveau également du handball mauricien « , souligne-t-il.