Place à la neuvième jour- née de la manche retour du championnat national de handball qui se tient ce week- end. Trois rencontres sont au programme. Le champion en titre, le Curepipe Star- light Sporting Club, sera face à l’Association Sportive de Port-Louis 2000 aujourd’hui à 20h, alors que l’Association Sportive de Vacoas-Phœnix devra s’imposer demain à 10h contre le Plaisance SC. Quant à l’Union Sportive de Beau Bassin Rose-Hill, elle jouera contre les Curepipe Rangers ce soir à 18h.

Si la tendance se maintient, le titre de champion se jouera entre la formation de la ville lumière et celle de la ville Cendrillon. Actuellement premier au classement avec 23 points, la bande à Vincent Virginie aura l’occasion d’engranger trois points supplémentaires ce soir face à la modeste équipe de l’ASPL 2000, qui compte seulement deux vic- toires dans ce championnat. Face à son adversaire du jour, le CSSC fera certainement tourner son effectif pour don- ner plus de temps de jeu aux remplaçants afin de réserver ses cadres pour ce qu’on peut appeler une finale contre l’AS- VP le 8 juillet au gymnase de Phœnix.

Quant aux Vacoassiens, ils devront absolument remporter le match contre le Plaisance SC pour se maintenir dans la course au titre. Si cette rencontre sourit aux coéquipiers de Fabrice Back, ils n’auront que trois points de retard sur le CSSC. Toutefois, l’équipe de Plaisance est réputée pour être combative et ne fera pas de cadeaux à l’ASVP. En cas de double défaite de cette dernière, la deuxième place devrait revenir à l’USBBRH. Actuel se- cond avec un match de plus que l’ASVP et face aux Cure- pipe Rangers ce soir, les coé- quipiers de Jean-Paul Shadrac signeront certainement une sixième victoire dans le championnat.

Au niveau féminin, l’USB- BRH a été sacrée championne. C’est le match CSSC/ Plaisance le 7 juillet qui désignera l’équipe qui finira à la deuxième place actuellement occupée par les Rangers. Le CSSC peut se contenter d’un nul face à l’équipe des villes sœurs pour valider un ticket pour la Coupe des clubs de l’océan Indien prévue en fin d’année.