L’équipe masculine de l’Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill ne conservera pas son trophée dans la Republic Cup en handball. Une défaite au couteau (25-26) face au Curepipe Starlight au cours du premier quart de finale de cette compétition, samedi dernier au gymnase de Phoenix, a mis un terme aux ambitions de l’équipe des villes-soeurs. Outre la formation curepipienne, les trois autres qualifiés pour les demi-finales, dont les dates n’ont pas été fixées, sont le Plaisance HBC, l’Association Sportive Vacoas-Phoenix et l’ASPL 2000.
Le choc de ces quarts de finale a donc été indécis jusqu’au bout. Le tir en force de Jean-François Lamarque à deux secondes de la fin a finalement forcé la décision en faveur du CSSC. Une équipe qui était aux commandes depuis l’engagement, qui possédait cinq buts d’avance (14-9) à la pause et qui se faisait rejoindre au score (17-17) à la 42e minute. Même en supériorité numérique pendant de longues minutes en seconde période, l’USBBRH n’a jamais pu prendre les devants. Le gardien de but adverse, Jason Salmy, réalisant quelques belles sorties, tout en étant un remplaçant de choix pour Jonathan Ramsamy, actuellement en rééducation.
Efficaces en attaque et solidaires en défense, les éléments du Curepipe Starlight ont donc dominé la première période. Leur avance, qui variait entre trois et cinq buts, aurait pu être plus conséquente, n’était-ce trois tirs sur le poteau. Du côté adverse, Michael Verchères (meilleur buteur de la rencontre avec 11 réalisations) et Cedric Kistohurry tentaient tant bien que mal de maintenir le navire à flot. Reste que l’USBBRH affichait un visage plus conquérant en seconde période. L’écart se réduisait au fil des minutes, d’autant que le CSSC n’affichait plus le même rayonnement. Qui plus est, il perdait successivement Pascal Yeung Yin (3 x 2′) et Jonathan Caetane coupable d’un acte répréhensible en lançant un violent coup de pied qui abîmait le banc de touche.
A cette allure, on se disait bien que l’USBBRH allait renverser la tendance. A 1’30 » de la fin, le score était certes de parité (24-24) et tout ballon valait son pesant d’or. Une nouvelle égalité à 25-25, avant que Jean-François Lamarque (auteur de 6 buts) ne réalise le but décisif. Un but accueilli dans l’euphorie par ses coéquipiers et dirigeants. Les autres joueurs du CSSC en évidence ont été Fabrice Mardaymootoo (5 buts), Brandon Virginie et Julian Virginie (4 buts). Ce dernier était conscient que son groupe avait alterné le très bon et le moins bon au cours de ce débat. « Si nous avions perdu, cela aurait été de notre faute. Surtout avec des erreurs de base commises. Néanmoins, nous avons pu conserver notre avance jusqu’au bout. Cette victoire, surtout face à l’USBBRH, est bonne à prendre. Il s’agira maintenant de viser le trophée ».
Au cours des autres rencontres disputées, l’Association Sportive Vacoas-Phoenix n’a pas eu les coudées franches face au Curepipe Rangers, en ne s’imposant que de deux buts. Le Plaisance HBC a su résister à une remontée du Curepipe Blue Star, tandis que l’ASPL 2000 a bénéficié du forfait des Southern Warriors.