La Mentally Handicapped Persons Sports Federation (MHPSF) sera représentée par trois athlètes au Grand Prix IPC (International Paralympics Committee) prévu à partir de dimanche prochain, à Grosseto en Italie. Une compétition au cours de laquelle ces athlètes tenteront de réaliser les minima et décrocher une qualification pour les Jeux paralympiques prévus en septembre prochain, à Rio au Brésil. Ceux retenus sont Denovan Rabaye (17 ans), Stephan Louis (21 ans) et Ashley Telvave (15 ans), tous des médaillés d’or lors des Jeux des Iles de l’océan Indien de l’année dernière, à La Réunion. Ils seront accompagnés de l’entraîneur national, Jean-Marie Bhugeerathee, et quittent le pays, samedi soir.  
 Les démarches entreprises par la MHPSF, à travers son président Jean-Marie Malépa, auprès du ministère de la Jeunesse et des Sports, ont porté leurs fruits. Car trois athlètes participeront au Grand Prix IPC d’Italie grâce à un soutien du MJS et du Club Maurice qui ont contribué une somme de Rs 150 000 chacun. Au départ, cinq athlètes étaient ciblés pour ce déplacement, mais cela n’a pas été possible, faute de moyen.  » A un moment donné, il était question que deux athlètes fassent le déplacement, mais grâce aux démarches entreprises, ce sera finalement trois. Nous remercions le MJS et le Club Maurice pour leur soutien. L’objectif est maintenant d’aller chercher une qualification pour les Jeux paralympiques de septembre prochain », a déclaré Jean-Marie Malépa.
Minima B déjà pour Rabaye sur 400m
L’entraîneur national Jean-Marie Bhugeerathee s’est dit aussi très content que trois athlètes feront le déplacement en Italie. Car selon lui, ces derniers se sont beaucoup investis au cours de ces deux dernières années, tout comme ceux qui n’ont pas été sélectionnés.  » Il y avait un choix très difficile. Malheureusement, les cinq athlètes identifiés ne seront pas tous de la partie. Notre objectif est une qualification paralympiques et je demeure confiant que nous aurons au moins un qualifié « , a-t-il déclaré.
 Selon lui, Denovan Rabaye a de très bonnes chances de valider son ticket pour Rio après avoir réalisé, en début du mois, un chrono de 52.33 lors d’une rencontre de préparation de l’Association mauricienne d’Athlétisme, au stade Maryse Justin, à Réduit. Les minima B est de 54:80, alors que les minima A est à 51.50. Il sera également engagé sur 800m et 1 500m. Ashley Telvave sera engagée sur ces mêmes distances, mais tentera surtout une qualification sur 400m où  son meilleur chrono est de 1.07:50. Les minima A est de 1.04, alors que les minima B est à 1.10. Il n’empêche qu’Ashley Telvave n’a pas eu l’occasion de participer à des compétitions et que son chrono a été réalisé à l’entraînement.  » Je suis confiant que les sélectionnés feront le nécessaire pour aller chercher la qualification. Ils sont prêts physiquement et psychologiquement « , a indiqué l’entraîneur national.
Quant à Stephan Louis, il participera au 100m, 200m et 400m. Malheureusement pour lui, son parcours de prédilection, soit le 100m, aussi bien que le 200m, ne figure pas au programme des Jeux.  » Le cas de Stephan est assez particulier. Il est à 55 secondes et tout reste possible, d’autant que c’est un athlète qui se surpasse toujours dans les grands moments. Lors de sa participation à cette même compétition, l’année dernière, il avait terminé deuxième, mais dans le même temps que le premier « , a expliqué Jean-Marie Bhugeerathee. Selon lui, l’objectif de Stephan Louis est surtout de se faire classifier en vue d’une participation prochaine aux Championnats du monde.