FILTERED BY DR ZOOM

En répandant l’idée que le bonheur se mesure objectivement, qu’il est le but de toute existence et que le rater est un échec individuel et non collectif, ces acteurs aident les multinationales et les gouvernements à se défausser des crises qui pourraient remonter contre eux les citoyens. Au service du «néolibéralisme», la psychologie positive culpabilise ceux qui échouent ou se perdent dans la dépression. Le mot «résilience» est mis désormais à toutes les sauces.

http://www.liberation.fr/debats/2018/09/09/eva-illouz-contre-la-tyrannie-du-bonheur_1677588?refresh=43093