Maurice sera le premier pays au monde à offrir à partir de cette année un Post-Graduate Diploma sur le rétablissement d’espèces en danger. Ces cours seront donnés par le Durrell Wildlife Conservation Trust et validés par l’Université de Kent. « This is a global first in conservation », a déclaré le haut-commissaire britannique, Jonathan Drew, lors d’une cérémonie de lancement à Floréal en présence du ministre de l’Agro-industrie, Mahen Seeruttun, et la ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Leela Devi Dookun.
« Il existe beaucoup de cours théoriques sur la conservation. Plusieurs comprennent des composantes comme la gestion et le leadership, mais il n’existe aucun cours pratique. Mauritius should be rightly proud of being a global leader in this field and should also be proud of the work it has done to help recover local endangered species through NGOs such as the Mauritian Wildlife Foundation (MWF) », a déclaré le haut-commissaire britannique.
Ce cours, qui attire pour le moment une vingtaine d’étudiants venant d’Australie, du Canada, de l’Équateur, d’Espagne, de Maurice, de Madagascar, de la Grande-Bretagne et des États-Unis, consolide la position de Maurice comme un leader en termes de formation dans la région. « This is a powerful symbol that Mauritius’ aim to be a regional hub — indeed in time a global education hub — is real and is happening », a dit le haut-commissaire. Le ministre de l’Agro-industrie, Mahen Seeruttun, et la ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Leela Devi Dookun, ont tous les deux donné l’assurance du soutien gouvernemental à ce projet.