L’intérêt de cette course est le championnat des stayers, dont c’est la dernière manche. S’ils sont deux à se partager la première place avec 10 points, Alshibaa et Overshadow, c’est ce dernier qui, à la faveur d’une place, pourrait remporter le titre. Toutefois, Opera Royal, qui ne concède qu’un point de retard, n’a pas dit son dernier mot, une victoire au bout de la ligne droite et c’est lui qui sera le nouveau champion des stayers. Pour Overshadow, il faudra coûte que coûte devancer le cheval de Shyam Hurchund pour s’octroyer le titre.

Opera Royal est actuellement en plein boom. Certes, il a été battu lors de sa dernière sortie, mais il a démontré en ce jour, tout en rendant du poids à ses adversaires, qu’il possède la pointure pour briller à ce niveau quand il a été battu par Alshibaa et Perplexing. Il part à la recherche d’un cinquième succès. Tout ce qu’il aura à faire, c’est de bien se positionner et accélérer au meilleur moment. La tactique de ses adversaires peut être importante, dans le sens où on ne retrouve pas de réel frontrunner engagé dans la course. Il se peut que ce soit Overshadow qui tente à nouveau le coup de piéger ses adversaires. Cette option n’avait toutefois pas marché la dernière fois et on n’est pas certain qu’il tente la course à l’avant.

Du reste, il avait été repris par Opera Royal, alors que la victoire était revenue à Alshibaa. Avec lui, il y a Dawn Raid, qui a déjà couru en tête et aussi gagné. Mais depuis quelque temps, ce cheval a pris la fâcheuse habitude à rater sa mise en action. Il reste sur une assez bonne performance derrière Perplexing il y a deux semaines. La différence avec la 32e journée est qu’il portera un handicap raisonnable, soit 55,5 kg contre 60 kg la dernière fois. S’il parvient à prendre un bon départ, rien ne dit qu’il lancera la course sur des bases élevées.

Rameshwar Gujadhur aligne Nebula, qui a perdu de sa superbe depuis sa course dans le Maiden. Il n’a été qu’un simple figurant lors de son retour. Son entraîneur a trouvé qu’il était encore fatigué et choisi de le rafraîchir. Chose qui a sûrement dû être faite. Il reste maintenant à savoir s’il a retrouvé la plénitude de ses moyens. À son meilleur niveau, il ne fait pas l’ombre d’un doute qu’il possède des qualités pour briller à ce niveau. On trouve qu’il ne serait pas judicieux de l’écarter hâtivement des combinaisons. C’est le dark horse de l’épreuve. Il reste Ideal Secret, qu’on ne pensait pas voir aligné sur 1850m, un parcours qu’il aborde pour la toute première fois. Si on se base sur le pedigree de son géniteur Kingmambo, il devrait tenir la distance. Ce dernier s’est imposé jusqu’à 2500m. Mais sa poulinière était réputée pour être un sprinter. Elle a remporté toutes ses courses sur 1000m.

On peut émettre des doutes quant à la tenue d’Ideal Secret. On se penche plus en faveur d’une victoire de la part d’Opera Royal, qui a été installé comme grand favori chez les bookmakers à l’ouverture des paris.