Ernie est le meilleur sprinter du moment. Malchanceux à sa dernière sortie, il a confirmé tous les espoirs de son entourage et sera un candidat sérieux pour la classique du sprint qui reste son principal objectif cette saison. Jean-Michel Henry possède dans son effectif un petit champion et espérons que l’alezan puisse conserver la même forme, à la grande joie de ses propriétaires.
Oui, Ernie est le meilleur sprinter du moment. On ne va pas dire qu’il pouvait être battu ou que les circonstances ont joué en sa faveur samedi dernier. Il faut être fort pour réaliser une telle performance. Il faut aussi tenir compte qu’il a failli voir le passage se refermer devant lui à environ 100m de l’arrivée. Puis il a bien accéléré pour laisser son plus proche poursuivant à plus d’une longueur.
Executive Power a eu une course plutôt éprouvante, ayant été contraint à courir en épaisseur. En regardant la course, on ne s’est pas vraiment rendu compte que ce compétiteur peut avoir eu à se surpasser. Mais en jetant un coup d’oeil aux temps fractionnés, (9.60-9.98-9.84), soit un total de 29″42 pour les premiers 550m, on s’est rendu compte de la vitesse à laquelle la course a été courue. Il a tenté le tout pour le tout dans le dernier virage, mais n’avait plus de jus dans les derniers mètres.
Chosen Dash n’a pas déçu. Dans notre avant-papier, on avait dit que s’il retrouvait la bonne forme, il devrait dominer Step To Fame. Grâce à sa bonne ligne, il a eu une course tranquille le long des barres et mérite quelque part sa troisième place. Reim a préféré opté pour une course d’attente car son jockey savait qu’il ne pourrait rivaliser avec les plus véloces dans la partie initiale. Il a été quelque peu incommodé à 150m de l’arrivée. Beat The Retreat s’est retrouvé plus en retrait que prévu après un départ quelconque. Il a terminé plaisamment et cela peut donner un certain espoir à son entourage.
Venons-en à Step To Fame, que beaucoup voyaient comme gagnant et que nous n’avions pas inclus dans notre quarté. Il a trouvé comment la compétition est difficile à ce niveau et le fait qu’il a eu à se battre contre Streetbouncer n’a pas été pour arranger les choses. Il a fait ce qu’il a pu, mais on reste convaincu que même s’il s’était retrouvé seul en tête, il ne l’aurait pas emporté.
 
LES AUTRES COURSES