Le cheval champion 2017, Ready To Attack, veut étrenner son titre par une victoire. Le cheval est associé à la cavalière Hayley Turner. Il a hérité d’une bonne ligne et on ne voit pas pourquoi il ne ferait pas l’arrivée. Certes, il rend du poids à tous ses adversaires, mais on le croit en mesure d’avoir le dernier mot.

Rien que sept chevaux en lice dans cette course principale de samedi. Les yeux seront tournés vers la Britannique Hayley Turner, qui aura en face d’elle six jockeys masculins. Son avantage est qu’elle a eu le bonheur d’avoir le meilleur cheval du moment et qui, de plus, devrait être très bien placé dans le parcours. On est en droit de croire que les ordres seront d’essayer de se placer devant celui qui est considéré comme le principal adversaire, en l’occurrence Scotsnog, qui n’a été heureux au tirage au sort des lignes. Il faudrait considérer qu’il est aussi probable d’opter pour faire travailler Scotsnog avant de le laisser se placer derrière le leader. Il ne faut pas penser que Scotsnog essaiera d’imposer son propre rythme. Ce rôle, il devrait revenir à Kingmambo’s Legacy, qui avait littéralement asphyxié ses adversaires la dernière fois. Mais le parcours a été raccourci et on peut croire que sa tâche sera plus compliquée cette fois.

Au fait, il n’y aura pas d’effet de surprise car tous sont maintenant prévenus de ce dont il est capable. La question est également de savoir si Kingmambo’s Legacy sera tout aussi percutant sur le parcours du jour. Il s’est senti plus à son affaire à partir de 1800m dans son pays d’origine. Il a toutefois la chance d’avoir un cavalier de grande expérience en Maxime Guyon. Pour ce cheval, il n’y a pas d’autre solution que de prendre la tête des opérations et mettre la résistance de ses poursuivants à rude épreuve. Son endurance est sa force et il ne serait pas logique qu’il essaie de réduire l’épreuve à un sprint. Mais, sur 1650m, ce sera une tout autre paire de manches et il lui faudra être très fort pour repousser ses poursuivants en fin de parcours.

À titre de comparaison, sur 2100m, le départ est donné en descente et il a pu dès l’ouverture des stalles imposer un train d’enfer dans les premiers 600m. Sur 1650m, le départ est situé au début de la montée et il pourrait avoir à temporiser quelque peu avant de lancer la course à partir des 1200m. Il devra par ailleurs parcourir le dernier kilomètre en moins d’une minute et on ne sait s’il en a la capacité. Chose que Ready To Attack et Scotsnog peuvent faire facilement.

Il faudrait en outre considérer les chances d’Easy Lover, qui ne porte que 56 kg. Dans son meilleur jour, avec à la clé un bon départ, ce cheval devrait être en mesure de se hisser au niveau des meilleurs. S’il n’est pas décroché, il sera en mesure de faire sentir sa présence. Donc, il est à retenir dans toutes les combinaisons. Que penser des chances de Recall To Life ? Ce cheval a montré ses limites dernièrement, lui qui, dans un passé récent, pouvait soutenir la comparaison face à de très bons compétiteurs. Toutefois, on est droit de croire qu’une place est plus à sa portée.

En ce qu’il s’agit de Dreamforest, cela pourrait être encore plus ardu. Il n’a pas démontré grand-chose lors de ses courses et il se pourrait qu’il trouve la compétition trop sévère car il ne faut pas oublier qu’il a été en compétition à Fairview, là où le niveau n’est pas relevé. M L Jet, lui, s’est montré plus à son affaire sur 2100m et plus. Il est passé chez Perdrau et pourrait éprouver des difficultés à se mettre au même niveau que les meilleurs sur le parcours du jour. Mais à la faveur d’une épreuve lancée sur des bases élevées, tout n’est pas perdu.

En conclusion, on dira que la ligne au départ joue en faveur de Ready To Attack face à Scotsnog et qu’Easy Lover devra prendre un bon départ pour rester au contact des chevaux de tête dans l’espoir de pouvoir retourner la situation en sa faveur. Quant à Kingmambo’s Legacy, il faudra qu’il soit fait d’un très bon métal pour résister jusqu’au bout.