HIPPISME : L’entraînement au ralenti

Ryder Cup (Kenny Gustave) suivi de Sniper (Vijay-Anand Bundhoo) après le training à Floréal hier matin

Les caprices du temps obligent, c’est au ralenti que s’est tenu le training matinal hier au centre Guy-Desmarais. Avec les grosses précipitations qui se sont abattues sur l’île ces derniers jours, la petite piste en sable n’a pas été épargnée, ce qui fait que la majorité des chevaux se sont contenté de ne faire que du light work.
C’est le jeune Cirac (Aklesh Reedoye) qui a tapé dans l’oeil des turfistes présents. Plus musclé que l’an dernier, le protégé de Rameshwar Gujadhur semble avoir profité de l’intersaison car il arbore désormais un bien meilleur coating. Il mérite de figurer en bonne place dans le répertoire des turfistes. Forest Shelter n’a pas été en reste. Il a été soumis à trois light canters sous la conduite du jeune Avishek Seeburn et, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il respire la santé.
Le gris Lividus (Alvinio Roy) s’est exercé sous le regard attentif d’Hugues Maigrot. D’un calme olympien, il a laissé une bonne impression lors de sa prestation. Silver Dice (Jameer Ali Hossein) a travaillé aux côtés de Celestial Wind (Vishnu Ponnen). Le premier nommé, qui est sur place depuis août dernier, s’est bien adapté aux conditions locales. Sa préparation semble axée sur la Duchesse et il faudra se méfier de lui si d’aventure son entourage décide de l’aligner dans la première classique mauricienne.
Bastille Day était intenable sous la selle de Dinesh Sooful. Ses compagnons d’écurie Acuppa et Tandragee n’ont pas été en reste et ont laissé une excellente impression lors de leur passage sur la piste. Le vieux Solar Symbol s’est également fait remarquer. Ce pensionnaire de l’écurie Gujadhur s’est montré très à l’aise sous la conduite de Jean-Roland Boutanive.
Besugo (Naveen Nagadoo) est dans une excellente condition physique. Ce cheval sera définitivement un atout pour son entourage cette saison.
Because U Said So s’est montré beaucoup plus appliqué avec Mayeven Chinapiel. Ce hongre alezan n’a pas été quitté des yeux par Nicolas Dupavillon. La générosité de Dynastar n’est pas passé inaperçue lors de son travail avec Belall Deenath. September Wind, qui défend désormais les intérêts de l’écurie Rousset, n’a pas été bousculé par Nishal Teeha, de même que Chief Mambo. La robe de l’autre alezan, From My Heart, mal en point à pareille époque l’an dernier, n’a pas laissé insensible.
Juan Belmonte a paru mieux dans sa peau. Conscient de son potentiel, l’entraîneur Hughes Maigrot ne s’épargne aucun effort pour le ramener à son meilleur niveau.

Emamdee au repos
Le jockey Yashin Emamdee, dont les services ont été retenus par l’écurie Maigrot en vue de la nouvelle saison, est actuellement au repos complet. Le Mauricien s’est blessé au pouce lorsqu’il fut projeté à terre par Lividus au centre Guy-Desmarais. Le début de saison approchant à grands pas, son entourage ne veut prendre aucun risque. Les training des chevaux de l’écurie Maigrot est actuellement assuré par Preetam Daby et Belall Deenath à Port-Louis, tandis qu’à Floréal c’est ce même Deenath et les track riders Alvinio Roy et Yoven Daniel qui s’y collent. Yashin Emamdee devrait être prêt à rechausser les étriers pour le début de la saison.