Photo internet

L’entraîneur australien Darren Weir a été mis hors circuit après que quatre appareils électriques ont été trouvés au sein de deux de ses trois centres d’entraînement le 29 janvier. Darren Weir figure parmi les entraîneurs les plus prolifiques en Australie avec plus de 30 victoires en Groupe 1. Il faut savoir que ces dispositifs illégaux sont utilisés dans le conditionnement mental des chevaux, généralement en conjonction avec un fouet, afin de garantir leur maintien à la fin d’une course. Si un cheval reçoit un choc peu après un coup de fouet pendant l’entraînement, il s’attend alors à la douleur d’un choc lorsqu’il est utilisé dans une course et qu’il réagit rapidement.

Darren Weir n’a pas contesté les charges à son encontre lors d’une audience devant le juge John Bowman. L’entraîneur sera toutefois autorisé à entrer dans ces centres d’entraînement pendant les 10 prochains jours, mais seulement pour superviser le transfert et la dispersion des chevaux à sa charge plutôt que pour entraîner ou conditionner les chevaux de quelque manière que ce soit.