HIPPISME—MAIDEN 2017 (J-5): Solar Star pointe le nez

Les derniers galops importants en vue du Maiden se sont déroulés ce matin tant sur la grande piste que sur la petite. Les turfistes intéressés par cet exercice étaient présents pour voir évoluer leurs favoris ou pour se faire une idée de l'état de santé des partants probables. Le moins que l'on puisse dire, c'est que Solar Star, qui sera piloté par Nooresh Juglall, est prêt pour faire flotter haut les couleurs de Rameshwar Gujadhur. Mais on doit aussi admettre qu'Enaad n'a pas été ridicule vu qu'on considère qu'il n'est pas un très bon track worker. L'autre cheval en vue, Parachute Man, s'est contenté d'un travail léger et devrait accomplir son dernier galop demain avec Rye Joorawon.
C'est confirmé. Rye Joorawon a été approché par Ricky Maingard la semaine dernière pour piloter Parachute Man dans le Maiden. Le cavalier mauricien était sous le coup d'une suspension, mais sa mise à pied a pris fin le 24 août et il est donc éligible pour rechausser les étriers. Ricky Maingard a justifié son choix en avançant que son jockey, Brad Pengelly, n'a pas eu l'occasion de monter le cheval à l'entraînement ces dernières semaines et il se peut également qu'il ne s'entende pas bien avec son représentant. Aussi, pour les propriétaires du cheval et lui, Rye Joorawon est le jockey idéal, dans le sens où il était associé au hongre bai lors de ses quatre succès au Champ de Mars.
Pour sa part, le cavalier s'est dit enchanté de pouvoir être à nouveau en selle sur Parachute Man. Il  a tenu à souligner qu'il a toujours gardé de bonnes relations avec Ricky Maingard et a donné son accord à ce dernier la semaine dernière après l'avoir rencontré à son domicile. Mais ce choix a été diversement commenté au Champ de Mars et, comme il fallait s'y attendre, la Gambling Regulatory Authority (GRA) est montée au créneau pour s'enquérir du cas Joorawon. Selon nos renseignements, l'instance régulatrice voulait savoir si le cavalier était engagé avec un entraîneur.
Joorawon et Juglall
confirmés
Du côté de Rameshwar Gujadhur, c'est aussi confirmé que Nooresh Juglall sera en selle sur Solar Star. Le Mauricien devrait arriver au pays jeudi. En attendant, Solar Star (Jeanot Bardottier) était en action sur la grande piste en compagnie de Mootahadee (Vijay Anand Bundhoo), qui lui a ouvert la voie. Solar Star a terminé son travail à la vitesse du vent en bouclant les derniers 400m en 23"98. ll a été crédité de 35"18 pour les 600m. Toutefois, il soufflait quelque peu à son retour.
M L Jet avait comme sparring-partner Ramaas. Son galop a été de la même facture que Solar Star, mais ce dernier a laissé une meilleure impression. M L Jet a éfé crédité de 24"58s pour les derniers 400m et il avait tendance à verser à l'intérieur.
Enaad (Steven Arnold), lui, a travaillé en compagnie de Disco Al, qui a fait connaissance avec Imran Chisty, qui le pilotera dimanche. C'est Enaad qui a précédé son compagnon de travail lors de ce galop. Disco Al est toutefois revenu à sa hauteur au bout de la ligne droite. On retiendra que ce n'est que dans les derniers 200m que les deux chevaux ont vraiment accéléré. On a noté 11"29 pour le porte-drapeau de la casaque bleu électrique et 11"49 pour le numéro 2. Bouclette Top et  Vettel étaient aussi en action, mais sans faire grosse impression.
Les deux probables de Chandradutt Daby, Dreamforest et Kingmambo's Legacy, étaient en action sur la grande piste. Tout porte à croire que c'est le premier nommé qui sera aligné dans le Ruban Bleu. Le tempo de leur galop s'est intensifié à partir des 300m et ils ont continué sur le même rythme jusqu'au poteau des 2200m.
Scotsnog et Tabreek, de l'entraînement Gilbert Rousset, étaient en action sur la petite piste sous la selle de Donovan Dillon. Le premier nommé s'est contenté de parfaire sa préparation et n'a pas travaillé vite. Il affichait une très belle condition physique. Tabreek a aussi affiché de bonnes dispositions. Son travail a été quelque peu poussé, le jockey l'ayant sollicité en ligne droite. Il a bien répondu aux attentes de son cavalier.
Tirage au sort jeudi
Rap Attack et Netflix n'ont pas été soumis à un galop poussé. Il faut faire ressortir que le deuxième nommé, outre des oeillères, était muni de pacifiers. Il semblerait que c'est lui qui sera le représentant de Vincent Allet si on se fie à son galop de ce matin. Jean-Michel Henry pourrait avoir à choisir entre Qatar Springs et Open Heir. La logique voudrait que ce soit Qatar Springs, qui était monté par Cédric Ségeon. Un exercice sur 1000m avec une accélération à partir des 400m. Le cheval est définitivement en progrès.
Mountain Master fait partie des gros outsiders vu qu'il n'a pas démontré grand-chose en deux tentatives. Son travail de ce matin a été bon dans l'ensemble, mais il faudra qu'il s'améliore davantage pour faire sentir sa présence. Alain Perdrau pourrait aligner Trackmaster, qui pourrait être confié à Swapneel Rama. Vainqueur facile à sa dernière sortie, il aura des adversaires plus aguerris à affronter cette fois et le handicap ne sera pas en sa faveur. Sur ce qu'il a démontré ce matin, on retiendra une belle accélération en ligne droite (11"39) et la continuation sur le même rythme pendant encore 200m (11"64).
Il faut maintenant attendre le tirage au sort des lignes qui sera effectué jeudi soir au Restaurant Eighty Eight pour une analyse finale de la course qui, dit-on, stops a nation. Il est à noter qu'on a aussi eu droit à trois barrier trials ce matin et que The Great Victory devra repasser avant d'avoir le feu vert pour effectuer ses débuts.