Le championnat des 3-ans ne se dispute que sur deux courses. Oomph avait remporté haut la main la première épreuve et il se pose aussi comme le grand favori de la seconde manche. Il est le cheval à battre car toutes les conditions semblent réunies pour faire de lui le champion 2017 des 3-ans.
Cette épreuve est en principe réservée aux chevaux de la valeur 30 et plus, mais comme il y de la place, on retrouve un compétiteur avec 26 comme rating. Si on regarde de plus près la candidature du cheval Saracen King, on trouve qu’il est entraîné par Jean-Michel Henry, l’entraîner d’Oomph, et que s’il n’avait pas été aligné, cette seconde manche aurait été tout simplement annulée. Cela dit, il y a eu une compression de poids de par son engagement et c’est Oomph qui en tire le plus grand profit. Il n’y a qu’à prendre connaissance de la valeur des engagés et la comparer avec le handicap des autres compétiteurs. Sur le papier, Saracen King, qui est encore un maiden, n’a pas sa place dans ce lot, à moins qu’il ne possède des qualités qu’on n’aurait pas trouvées après avoir jeté un coup d’oeil sur son palmarès.
Sa présence peut aussi venir du fait que Jean-Michel Henry ne veut pas que la course soit tronquée. Soit qu’un cheval se positionne à l’avant et réduise l’épreuve à un sprint sur 600m. Saracen King a démontré une certaine vélocité dans son pays d’origine et il pourrait être convié à rendre la tâche de Rob’s Jewel plus difficile. Ce dernier est bien estimé par son entourage, qui pense le voir vite gravir les échelons. Il aura toutefois 100m additionnels à parcourir. Mais si on regarde de plus près la course de ses débuts, on remarquera qu’il a sorti une nouvelle accélération à l’approche du but pour se démarquer davantage de ses poursuivants. Avec 53,5 kg sur le dos, rien n’est perdu.
On doit aussi prendre conscience de la présence d’Act Of Loyalty qui, selon nous, aurait ouvert son compteur lors de ses débuts si la malchance n’avait pas été du côté de son jockey. On doit maintenant savoir s’il est meilleur que Soweto Moon — on le pense — et s’il peut pousser Oomph dans ses derniers retranchements. L’important pour lui sera de se placer devant la monture de Cédric Ségeon pour avoir le first run. Il peut démarrer d’un peu plus loin qu’il ne l’avait fait il y a deux semaines. Donc, méfiance !
Du côté de Gimme Green, force est de constater que le niveau du jour est bien plus relevé que lors de son succès. Le parcours ne devrait pas être à son désavantage et il pourrait être bien servi par sa très bonne ligne. On peut se tromper, mais on ne le croit pas meilleur qu’Act Of Loyalty.
Oomph doit d’abord ne pas concéder trop de retard au départ. S’il démarre avec ses adversaires, il aura course gagnée. Les 1500m sont dans ses cordes et compte tenu de son avantage au handicap, ce sera difficile pour ses adversaires. Reste Night Chapel, de qui on s’attendait à mieux lors de la première manche. Son entraîneur effectue des changements au niveau de ses harnachements et espère qu’il aura les résultats escomptés.
On reste convaincu qu’Act Of Loyalty est l’adversaire principal d’Oomph.