L’enquête sur la positivité du cheval Ouzo à un produit prohibé, du 2-(1-hydroxyethyl) promazine Sulfoxide, a débouché sur une amende de Rs 30 000.

Les Racing Stewards se sont appuyés le règlement 202 (2) pour infliger cette sanction à l’entraîneur du cheval.

Cependant, comme l’entraîneur avait un casier vierge, la pénalité n’a pas été trop sévère. Pour rappel, le produit trouvé dans le système d’Ouzo est considéré comme un tranquillisant pour calmer l’ardeur d’un cheval avant une chirurgie ou lorsque celui-ci doit effectuer un voyage.