Le jockey Cédric Ségeon qui avait fait appel à la lourde sanction — 6 semaines de suspension et Rs 150 000 d’amende — pour sa monte sur Triad Of Fortune, a été débouté par le comité d’appel hier après-midi après près de trois heures d’audition. Du coup, le Français est suspendu avec effet immédiat et devra acquitter de son amende. Initialement engagé dans sept des huit courses au programme de la 4e journée hippique de demain, il suivra les six prochaines journées en spectateur, n’étant autorisé à monter en courses qu’à partir du samedi 6 juin qui coïncide avec la tenue de la première classique de la saison.
Trouvé coupable sous le règlement 160 A (a) « for having failed to take all reasonable and permissible measures to ensure that, throughout the race, his horse is given full opportunity to win or obtain the best possible place in the field », Ségéon était défendu par Me Yahia Nazroo qui avait soulevé seize « grounds of appeal « .
Le comité d’appel était présidé par Me Robin Ramburn assistés de Me Firoz Hajee Abdoolah, Frantz Merven, Alain Tennant et Phunindranath Padaruth. La présence de ce dernier était un moment contesté par la défense de Ségeon, mais le comité d’appel par la voix de son président, devait maintenir les quatre assesseurs choisis pour entendre l’affaire. Patrick Merven, présent lui aussi, a plusieurs fois laissé échapper son mécontentement, et a été à chaque fois réprimandé par Me Ramburn. Finalement, visiblement irrité, l’entraîneur de Ségéon devait évacuer les lieux.
Le film de la course a été visionné et commenté par le jockey incriminé, le Chief Stipe Stéphane de Chalain et Me Sanjay Buckhory qui défendait les intérêts du MTC. À l’issue duquel, le couperet est tombé et les sanctions maintenues. C’est le comité d’appel qui a demandé à ce que que la suspension soit appliquée avec effet immédiat.
Les sanctions maintenues, nous apprenons que la Police des Jeux compte interpeller Cédric Ségéon après avoir à nouveau interrogé les officiels du MTC dans cette affaire.
Par ailleurs, l’appel du jockey Gregorio Arena dans l’affaire Saziwayo a été renvoyé au jeudi 7 mai prochain. L’avocat de l’Italien a fait une requête afin que ce dernier puisse participer à l’audition par « video link ». Le MTC fera connaître sa décision sur cette demande.