La période juillet-septembre 2017 n’a pas été de tout repos pour certains groupes hôteliers. À la lumière des résultats trimestriels annoncés par ces groupes cotés sur le marché boursier, on constate un bilan mi-figue mi-raisin.
Du côté du groupe Sun, les revenus pour la période juillet-septembre 2017 se sont élevés à Rs 1,2 milliard, soit une progression de 18% comparativement au trimestre correspondant de 2016. Le groupe annonce également une croissance de 9% de ses revenus par chambre disponible mais, au final, il enregistre pour le même trimestre des pertes opérationnelles de Rs 176 millions, contre Rs 134 millions pour la période correspondante de l’année dernière. Les pertes totales après impôt se situent à Rs 259 millions, contre Rs 264 millions en 2016.
Selon la direction du groupe Sun, la performance de l’établissement Kanuhura, aux Maldives, a été en dessous des attentes du fait du retard dans la réouverture de ce « resort » de luxe après d’importants travaux de rénovation. De plus, la fermeture pour rénovation de l’hôtel La Pirogue a aussi eu un impact défavorable sur les résultats du groupe. Toutefois, le groupe Sun anticipe une nette croissance de ses revenus pour la période octobre-décembre 2017 maintenant que tous les établissements hôteliers sont opérationnels.
Pour sa part, Tropical Paradise Co Ltd, propriétaire des hôtels Indigo (Le Labourdonnais, Le Suffren et Hennessy Park, entre autres), a réalisé pour le troisième trimestre 2017 des revenus de Rs 167 millions, contre Rs 165,4 millions pour le même trimestre de 2016. Les bénéfices après impôt ont cependant accusé une baisse, passant de Rs 10,8 millions à Rs 5,2 millions.
La direction de Tropical Paradise Co Ltd rapporte que l’hôtel Hennessy Park a subi un « soft refurbishment » pendant cette période, qui marque également le premier trimestre de l’exercice financier 2017/2018. L’offre en termes de nombre de chambres au Hennessy Park Hotel a été affectée par ces travaux. Néanmoins, la direction anticipe une meilleure performance pour la période octobre-décembre 2017.
Chez Southern Cross Tourist Company Ltd, qui possède et gère les hôtels Preskil Beach Resort, à Pointe-Jérôme, et Solana Beach, à Belle-Mare, et assure par ailleurs la gestion d’Astroea Beach, une « boutique hotel » à Pointe-d’Esny, on annonce une progression de Rs 1,2 million du chiffre d’affaires trimestriel à Rs 111,9 millions ainsi qu’une hausse de Rs 3,2 millions, à Rs 377,5 millions, des revenus sur les neuf premiers mois de l’année financière.
Les profits opérationnels pour la période janvier-septembre 2017 ont été impactés négativement par les coûts élevés associés à des travaux de réparation et de maintenance imprévus à l’hôtel Preskil Beach. Les profits opérationnels ont diminué (de Rs 10,2 millions à Rs 5,7 millions) et le bilan général après trois trimestres indique des pertes après impôt de Rs 29,7 millions, soit environ Rs 13,1 millions de plus que pour la période correspondante de 2016.
Par ailleurs, la compagnie Morning Light Co Ltd, propriétaire de l’hôtel Hilton de Wolmar, Flic-en-Flac, indique que la période juillet-septembre 2017 s’est soldée par des revenus de l’ordre de Rs 135 millions (Rs 116,1 millions en 2016) alors que pour les neuf premiers mois de l’année, une croissance de 18% des revenus, à Rs 402,9 millions, a été notée.
La société a pu réduire substantiellement ses pertes nettes : de Rs 13,4 millions à Rs 1,1 million pour le trimestre juillet-septembre 2017 et de Rs 42 millions à Rs 6,2 millions pour les trois premiers trimestres 2017. Les perspectives pour la période octobre-décembre 2017 sont par ailleurs encourageantes au vu des réservations.