Six pêcheurs sont rentrés sains et saufs ce vendredi 29 juin au port après que leur embarcation, le Battuta, a pris l’eau à 15 miles nautiques au large de Cap-Malheureux. Viraj Rajiah, de Sainte-Croix, Vishnu Rajiah et Ramkissoon Chamrah, de Bambous, Cédric Gaspard, de Baie-du-Tombeau, Gobarlen Ullagoo, de Pailles, Pierre David Latour, de Péreybère, Sanjay Kumar Chady, de Plaine-Verte, et Mike Alvin Jerry Verlope, de
Cité Vallijee, faisaient partie de l’équipage.

Ces rescapés avaient quitté le port mercredi vers 18h30 pour une partie de pêche au nord de Maurice. Mais vers 1h35 du matin, la Mauritius Radio Services (MRS) a reçu un
appel de détresse du Battuta, faisant état de l’eau qui avait envahi l’embarcation. Le quartier général de la National Coast Guard a immédiatement été informé et a, dans un premier temps, demandé au catamaran Prince Diamond, qui sortait de Rodrigues pour se diriger vers Maurice, de se diriger à 15 miles nautiques au nord de Cap-Malheureux, où se trouvaient les pêcheurs. Vers 3h30, le catamaran est arrivé sur place et les huit rescapés ont pris place à bord.

Ces derniers ont alors laissé dériver leur embarcation d’environ 18 m de long et 5 m de large. Le bateau avait à son bord 3,8 tonnes de diesel. Entre-temps, le CGS Victory s’est rendu sur place pour évaluer le risque de pollution et voir s’il fallait donner des soins médicaux à un éventuel blessé. Les offi ciers n’ont noté aucune fuite d’huile. L’embarcation était à moitié submergée et un canot de sauvetage était à l’eau avec quelques débris qui dérivaient vers le large. La NCG a contacté le propriétaire du bateau, Sheik Ebrahim Mohamudally, qui a confirmé que l’équipage était parti pour une partie de pêche. Les autorités lui ont demandé de faire le nécessaire pour remorquer le Battuta jusqu’au port.

Dès qu’ils seront remis de leurs émotions, les pêcheurs devront donner une déposition pour fournir des détails sur ce qui s’est passé après leur départ de Port-Louis.