ICAC: Deux usuriers appréhendés

Asha Canaye et Samy Mootoo, des habitants de Surinam et de Curepipe, ont été arrêtés ce matin par les officiers de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC). Ils seront inculpés provisoirement sous les articles 3 et 6 de la Financial Intelligence Anti-Money Laundering Act (FIAMLA). En effet, la commission anticorruption enquête depuis le mois dernier pour démanteler un réseau de casseurs qui opéreraient en infractions aux provisions des lois en vigueur et seraient impliqués dans des cas de blanchiment d’argent.
Ayant reçu plusieurs plaintes, les enquêteurs de l’ICAC ont passé au crible les activités de la famille Canaye dans le sud du pays. Cette dernière serait derrière des prêts d’argent accordés à plusieurs personnes contre hypothèque de leurs biens et bijoux, entre autres. Faute de pouvoir rembourser ces emprunts à fort taux d’intérêt, les victimes n’ont d’autre choix que de contracter des loans pour les rembourser ou transférer leurs biens. Selon nos recoupements, un Attachment Order a déjà été obtenu de la Cour suprême sur les biens de plusieurs membres de la famille Canaye.
À la mi-journée, Asha Canaye devait comparaître en cour de district de Savanne pour les charges provisoires retenues contre elle. Par ailleurs, un autre usurier, Samy Mootoo, un habitant d’Allée-Brillant, a été interpellé par la Commission anticorruption. Ce dernier sera également inculpé sous les provisions de la FIAMLA, et devait comparaître en Cour de Curepipe.